mercredi 12 avril 2017

Mes sandwiches aux légumes (recette de départ en vacances)

Qui dit 6 heures de train, dit forcément un  petit creux en cours de voyage et donc un petit en-cas à préparer pour éviter la transformation de deux individus affamés en ogres prêts à se jeter sur tout et n'importe quoi qui se mange.

En préparant mes Petits chaussons épinards/fromage, j'ai trouvé quelques carottes et asperges cachées derrière les épinards. Apeurées, elles n'osaient pas montrer le bout de leurs feuilles ou de leurs tiges.

Après le sauvetage des épinards, je ne pouvaient pas abandonner d'autres légumes en danger. Mon sang légumier n'a fait qu'un tour: je me devais de leur éviter le pourrissement!

Une idée: les utiliser pour le pique-nique du train.

Voilà comment sont nés mes petits sandwiches loin, très loin du jambon/beurre de mon enfance!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 2 beaux sandwiches:
- 2 petits pains de votre choix
- 4 carottes
- 1/2 botte d'asperges vertes (fines si possible)
- 1/2 bûche de chèvre
- 2 poignées de mesclun
- 4 cuillères à café de mélasse de grenade (ou de crème balsamique à défaut)
- huile d'olive
- 2 pincées de sumac
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Épluchez les carottes. Lavez-les, séchez-les puis détaillez-les en bâtonnets.

Ôtez la partie dure des asperges. Lavez et séchez le reste.

Placez les légumes sur la plaque du four. Arrosez d'huile d'olive. Salez et poivrez. Mélangez. Enfournez. Laissez cuire les asperges 20 minutes et laissez les carottes 10 minutes supplémentaires.
Vérifiez la cuisson, les légumes doivent être juste cuits.
Laissez refroidir.

Ouvrez les pains en deux dans le sens de la longueur. Passez-les au grille pain.

Arrosez chaque demi-pain d'huile d'olive.

Répartissez les légumes (au besoin coupez les asperges en deux pour éviter qu'elles ne dépassent) sur deux moitiés de pain. Versez la mélasse. Ajoutez le mesclun.

Sur les deux autres moitiés de pain, déposez des tranches de chèvre. Poivrez et saupoudrez de sumac. 

Fermez les sandwiches.

Emballez.

C'est prêt! Il ne vous reste plus qu'à prendre le train. Si les voyages forment la jeunesse, ils forment aussi les recettes parfois!

2 commentaires: