vendredi 30 septembre 2016

Mes rochers à la noix de coco (recette entre deux âges)





Ces petits gâteaux me rappellent la 1ère recette que je crois avoir faite tout seul, elle était tirée du Journal de Mickey. Je me souviens encore de ces fiches que je retrouvais alors dans mon magazine préféré. J'avais 9 ou 10 ans et déjà je collectais les recettes en vue de les réaliser un jour, sans me douter une seconde que le jour où je m'y mettrais cela deviendrait une vraie passion.

J'ai toujours cette fameuse fiche, collée dans mon 1er cahier de cuisine. Cahier que j'ai commencé alors que j'étais au lycée ou à la fac. Pareil, j'y ai collé des recettes trouvées par-ci par-là dans l'espoir de les faire un jour ou l'autre. Des recettes un peu plus élaborées que celles de mon enfance.

Parfois, dans des moments de nostalgie, j'ouvre ce cahier et je me replonge dans mes illusions d'alors où certaines recettes (depuis faites et refaites) me paraissaient incroyables! 

C'est drôle de rouvrir des cahiers d'il y a longtemps...Un peu comme de revenir sur les 1ères recettes que j'ai postées sur le blog. C'est encore une fois me rendre compte du temps qui a passé (et qui passe encore et toujours) et de l'évolution de ma cuisine.

La recette d'aujourd'hui peut se lire comme celle de l'enfant que j'étais mais faite par l'adulte que je suis devenu.

Préparation: 10 minutes

Repos: 2 heures

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 16 rochers environ:
- 150 g de noix de coco râpée
- 95 g de copeaux de noix de coco (rayon pâtisserie au supermarché)
- 2 blancs d'oeufs
- 20 cl de crème de coco (attention ce n'est pas du lait de coco)
- 120 g de chocolat noir ou au lait

Dans un saladier, mélangez  la noix de coco avec les copeaux.

Ajoutez les blancs d'oeufs. Mélangez avec une cuillère en bois.

Versez la crème de coco. Mélangez directement avec les mains.

Placez la pâte obtenue dans un tupperware et laissez-la repsoer au frigo pendant 2 heures. La noix de coco va profiter de ce temps-là pour se gorger des éléments liquides.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Garnissez une plaque de papier sulfurisé.

Prélevez des tas de pâte à l'aide d'une cuillère à glace (pour avoir des rochers de taille égale). Pressez-les un peu dans vos mains pour bien les compacter et déposez-les au fur et à mesure sur la plaque.

Enfournez et laissez cuire environ 20 minutes. Les rochers doivent avoir pris des couleurs.

Laissez-les alors refroidir sur la plaque.

Pendant ce temps-là, faites fondre le chocolat de votre choix au bain marie. 
Quand il est fondu et bien lisse, trempez-y la base des rochers. Égouttez-les pour ôter l'excédent.
Déposez-les sur un plat recouvert de papier sulfurisé.

Replacez au frigo pour que le chocolat durcisse.

Ces rochers se gardent  3 jours mais je doute qu'ils tiennent jusque là.  

jeudi 29 septembre 2016

Mes blinis au potimarron






































Quoi encore du potimarron au menu aujourd'hui??
C'est une blague?
Euh...Comment vous dire que je ne le fais pas exprès mais juste que quand je commence, j'ai du mal à m'arrêter avec cette courge.

C'est aussi un peu la faute au magazine 180ºC dans lequel j'ai trouvé cette recette. Des blinis au potimarron? L'idée était tentante. Très tentante même. Et je ne sais pas toujours résister à la tentation culinaire.

Aux anti-potimarrons, je voulais vous dire qu'il m'en reste encore deux dans ma corbeille de légumes et que je suis déjà à la recherche de nouvelles idées pour les cuisiner. Vous risquez donc d'en revoir d'ici peu.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 150 g de potimarron
- 2 oeufs jaunes et blancs séparés
- 100 g de yaourt grec
- 200 g de farine
- 10 cl de lait
- 1 sachet de levure
- sel, poivre
- beurre pour la cuisson

Pelez le potimarron: ôtez-en les graines et les filaments. Coupez la chair en morceaux et faites-les cuire à la vapeur environ 10 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres.
Écrasez-les à la fourchette une fois cuits pour les réduire en purée lisse. Laissez refroidir quelques minutes.

Dans un saladier, fouettez les jaunes d'oeufs avec le lait, le yaourt et la purée de potimarron. 

Ajoutez ensuite la farine et la levure. Salez et poivrez. Mélangez avec une spatule ou une cuillère en bois.

Montez les blancs en neige ferme puis incorporez-les délicatement au mélange précédent en soulevant bien la pâte.

Mettez une poêle à crêpes à chauffer sur feu assez vif. Faites-y fondre un peu de beurre, étalez-le sur toute la surface de la poêle avec du sopalin.
Déposez des cuillères à soupe de pâte. Aplatissez-les légèrement avec le dos de la cuillère.
Au bout de 30 secondes, retournez les blinis et laissez-les cuire de l'autre côté jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
Déposez-les au fur et à mesure sur une grille.

Recommencez jusqu'à épuisement de la pâte.

Vous pouvez garnir ces blinis avec un peu de crème fraîche très épaisse et de saumon fumé. Parsemez alors de baies roses concassées.

mercredi 28 septembre 2016

Mes tartines au potimarron rôti







































Si la semaine dernière ma question récurrente était de savoir si j'avais l'humeur automnale ou estivale aujourd'hui je sais que ce n'est pas la saison qui fait la recette mais l'envie.


En ce mercredi, j'ai donc écouté mon désir culinaire et c'est vers le potimarron que je me suis tourné. 
Cette courge, qui est ma préférée et de loin, est une de mes compagnes d'automne chaque année depuis plus de dix ans maintenant. Si je m'écoutais j'en mettrais partout. Depuis mon 1er essai culinaire je n'ai cessé de cuisiner le potimarron. Si j'ai commencé par le plus facile (le Velouté), je l'ai aussi essayé en version sucrée dans une Panna cotta surprenante ou dans une Confiture.

Aujourd'hui, pas de dessert mais une jolie tartine pour le faire découvrir à vos invités.
Entre automne et été si mon coeur balance, pas d'hésitation en revanche pour le potimarron!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 20 + 5 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 1 petit potimarron (environ 300 g)
- 80 g de fromage de chèvre frais
- 1 branche de romarin
- 2 pincées de quatre épices
- quelques petites feuilles de basilic
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 2 tranches de pain de campagne
- 2 cuillères à café de sirop d'érable
- 2 noix
- sel, poivre du moulin

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Lavez, séchez et effeuillez le romarin et le basilic.

Hachez grossièrement les noix.

Lavez et séchez le potimarron. Ouvrez-le en deux. Ôtez les graines et les filaments. Coupez la chair en fines lanières. Placez-les sur la plaque allant au four. Ajoutez le quatre-épices et le romarin. Salez et poivrez selon votre goût. Arrosez d'huile d'olive.
Mélangez directement avec les mains. Enfournez et laissez cuire environ 20 minutes. Le potimarron doit être doré et tendre.
Laissez refroidir.

Positionnez le four en mode grill.

Faites-y griller les tranches de pain juste assez pour légèrement les colorer (pensez à surveiller).

Étalez le fromage de chèvre sur le pain. Donnez un tour de moulin à poivre.

Répartissez le potimarron sur les tartines. Arrosez de sirop d'érable.

Repassez les tartines 2 minutes sous le grill pour les réchauffer.

À la sortie du four, parsemez-les de basilic et de noix concassées.

Taillez les tartines en tronçons. 

lundi 26 septembre 2016

Ma salade tiède de boulgour

Souvent quand je cuisine, j'ai les yeux plus grands que le plat et je prévois toujours trop d'ingrédients... Et donc à chaque fois, je me retrouve avec des restes sur les bras.
Restes que je dois recycler parce que je n'aime pas trop manger plusieurs jours de suite la même chose. Peut-être parce que quand j'étais petit on mangeait le plat du dimanche jusqu'à ce qu'il y en ait plus... Aujourd'hui, ma philosophie c'est pas de gaspi ce qui pour moi veut dire Vive la créativité!.

Après mes Aubergines farcies à l'agneau, il m'est évidemment resté du boulgour et de la viande.
Alors j'en ai fait une petite salade tiède car ici le temps s'est fait plus frais c week end.
Une salade aux saveurs orientales parce que j'ai toujours envie d'aller voir ailleurs ce qu'il se passe.

Préparation: 30 minutes (moins si comme moi vous avez déjà le bougour et la viande cuits)

Cuisson: 10 minutes (si vous devez faire cuire la viande)

Ingrédients pour 2 personnes :
- 50 g de boulgour
- 100 g d'agneau haché
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 petite courgette
- 16 tomates cerises
- 4 noix
- 1 cuillère à café de cannelle en poudre
- 1 cuillère à café de cumin
- 1 pincée de piment 
- 1/4 de bouquet de coriandre
- 1 cuillère à soupe de raisins secs blonds
- huile d'olive
- mélasse de grenade
- sel, poivre

Placez le boulgour dans un bol. Versez 50 g d'eau bouillante par-dessus. Couvrez et laissez gonfler quelques minutes puis égrainez avec une fourchette. Salez, poivrez, ajoutez une goutte d'huile d'olive ainsi que les raisins secs. Réservez.

Lavez, séchez, effeuillez et hachez la coriandre.

Lavez et séchez la courgette. Ôtez-en les extrémités et taillez la chair en brunoise.

Pelez et taillez l'oignon en brunoise également.

Lavez et séchez les tomates cerises puis coupez-les en deux.

Cassez les noix et hachez grossièrement les cerneaux.

Pelez et hachez la gousse d'ail.

Faites suer l'oignon et l'ail dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré. Ajoutez ensuite les épices et poursuivez la cuisson pendant 3 minutes.
Réservez.

Faites maintenant revenir la viande dans la même poêle avec une cuillère à soupe d'huile sur feu vif. Salez et poivrez en cours de cuisson. Laissez cuire 10 minutes en remuant souvent. Ajoutez de l'huile si la viande attache.

Remettez l'oignon dans la poêle et mélangez intimement avec la viande.
Réservez.

Faites revenir la courgette toujours à la poêle avec un filet d'huile à feu vif pendant 5 bonnes minutes. Elle doit rester légèrement croquante et se dorer. Salez et poivrez en cours de cuisson.

Mélangez directement dans la poêle la viande avec la courgette. Ajoutez la coriandre hachée. Mélangez bien.

Ajoutez le boulgour et remuez juste pour le tiédir.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Répartissez les tomates cerises en rond dans les assiettes  en laissant le centre vide.

Garnissez le centre des assiettes de boulgour à la viande.

Parsemez de noix hachées.

Arrosez de mélasse de grenade et éventuellement d'un filet d'huile.

Servez votre salade tiède.

dimanche 25 septembre 2016

Mon gâteau fondant chocolat/mascarpone ( Recette anniversaire)

Aujourd'hui ce n'est pas un jour ordinaire. Non. Aujourd'hui, Ma cuisine à moi a quatre ans.

Quatre c'est peu et c'est beaucoup. Je ne sais pas pourquoi mais cette année j'ai eu envie de fêter l'anniversaire de mon petit blog chéri. Et pour l'occasion, je me suis replongé dans mes premières recettes. 

Me replonger dans les premiers posts, ça a été un peu comme rouvrir un album photos de ma vie. Je me souvenais de tout mais finalement j'avais un peu oublié les détails. 
C'était comme tout à coup me revoir avec cette coupe de cheveux improbable, cette chemise que vraiment il n'aurait jamais fallu acheter! 
J'ai réalisé que finalement tout ça ne date pas d'hier (ni même d'avant hier). J'ai pris conscience du temps qui passe et de l'évolution que j'ai pu avoir pendant ces 4 années.

Rouvrir les premières recettes m'a fait flipper, surtout de revoir mes premières photos qui ne sont pas très appétissantes.
En quatre ans, j'ai trouvé mon style photo pour mes petits plats. Je me suis aussi lancé dans des recettes bien plus compliquées, plus construites. 
Je me rends compte aujourd'hui que ma façon de voir la cuisine a évolué. En quelques heures de feuilletage du blog, j'ai remonté le temps. C'était un peu comme voir ma vie défiler. Une drôle de sensation.
Nostalgie quand tu me tiens.

Une envie aujourd'hui, si j'ai le temps, j'aimerais pouvoir refaire ces fameuses 1ères recettes pour les reprendre en photo et les remettre au goût du jour.

Après cette replongée passéiste j'espère que je vais continuer à apprendre, à avoir envie de cuisiner toujours plus etc.
Rendez-vous dans 4 ans pour voir.

Pour fêter l'anniversaire du blog, j'ai naturellement eu envie d'un gâteau au chocolat. Prenez garde, celui-ci est très décadent!

Préparation: 20 minutes

Votre meilleur ami pour la recette: un moule rond à charnières

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients:
- 250 g de mascarpone
- 200 g de chocolat à 70% de cacao
- 2 cuillères à soupe de cacao non sucré
- 180 g de Praliné (maison si possible)
- 4 oeufs
- 60 g de poudre d'amande
- 75 g de sucre en poudre
- 1 pincée de fleur de sel
- 15 g de beurre très mou pour le moule

Faites préchauffer votre four à 150ºC.

Coupez deux bandes de papier sulfurisé un peu plus hautes que le moule. 
Beurrez les bords du moule avec un pinceau. Collez les bandes de papier. Placez le moule au frigo.

Faites fondre le chocolat avec le mascarpone au bain marie. Lissez bien avec une maryse et réservez hors du feu.

Battez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et mousse.

Ajoutez la poudre d'amande, la fleur de sel et le cacao. Mélangez.

Faites chauffer le praliné quelques secondes au micro-ondes s'il sort du frigo pour le ramollir un peu puis incorporez-le au mélange précédent.

Enfin ajoutez le mélange chocolat/mascarpone. Mélangez délicatement.

Versez la pâte dans le moule.

Enfournez et laissez cuire 40 minutes environ. Le centre du gâteau doit être encore tremblotant. 

Laissez-le refroidir complètement à température ambiante. Ôtez les bandes de papier et placez le gâteau au frigo jusqu'au moment de servir.

Décorez éventuellement avec du sucre doré.

samedi 24 septembre 2016

Ma confiture de potimarron (recette très automnale)







































Si depuis deux jours j'hésitais entre été et automne, l'orage d'hier a eu raison de ma résistance. Ah c'est comme ça? Alors cette année l'automne arrive vraiment le 22 septembre à Barcelone?

Aujourd'hui, je saute donc à pieds joints dans la nouvelle saison, pour l'instant sans mes bottes en caoutchouc...mais peut-être plus pour très longtemps si la pluie continue de tomber comme elle l'a fait hier.

Cet été, ma tata C. m'a fait goûter une confiture de courge qui m'a beaucoup intéressé et j'ai gardé l'idée dans un coin de ma tête pensant la faire au coeur de l'automne.
Au vu du déluge qui s'est abattu sur Barcelone hier soir, j'ai décidé d'avancer un peu mon calendrier culinaire pour faire ma confiture.

J'ai trouvé des potimarrons très tôt cette année (eux aussi auraient-ils avancé leur date d'arrivée?). C'est avec eux que j'ai eu envie de faire la confiture.

Au rythme où vont les choses, peut-être que demain c'est en manteau et avec des moufles que j'écrirai ma 1ère recette hivernale.

Préparation: 30 minutes

Repos: 12 heures

Cuisson: 2 heures

Ingrédients pour 3 pots:
- 1,4 kg de potimarrons (il vous restera environ 1kg de chair après épluchage)
- 1 citron vert
- 1 mandarine (elle aussi est très en avance)
- 2 citrons jaunes
- 2 cuillères à café d'extrait de vanille
- 700 g de sucre

Jour 1
Épluchez les potimarrons en vous munissant d'un bon couteau et de courage car c'est un peu long. Ôtez les graines. Coupez la chair en petits cubes.
Placez-les dans un saladier.

Pressez les agrumes et ajoutez leur jus dans le saladier.

Ajoutez ensuite l'extrait de vanille et le sucre. Mélangez puis couvrez le saladier avec du film alimentaire.
Laissez reposer 12 heures.

Jour 2
Faites préchauffer votre four à 100ºC.

Lavez les pots et les couvercles.
Posez-les sur une plaque allant au four et remplissez-les d'eau chaude.
Enfournez et laissez stériliser pendant 30 minutes. À la sortie du four, videz-les et retournez-les sur un linge propre.

Placez une petite assiette au congélateur.

Versez le contenu du saladier dans une cocotte.
Portez à ébullition sur feu vif puis baissez-le presque au minimum dès les premiers bouillons et laissez frémir la confiture pendant 2 heures environ.

Au bout d'une heure et demi de cuisson, faites couler une goutte de confiture sur l'assiette froide. Si elle coule très vite sans s'arrêter ce n'est pas cuit, il faut prolonger la cuisson.
Si la goutte se fige dès qu'elle touche l'assiette, la confiture est prête.
Le potimarron doit être presque translucide.

Quand la confiture est prête, versez-la dans les pots avec une petite louche.
Replacez les couvercles aussitôt et retournez les pots sans attendre.
Laissez-les refroidir complètement la tête en bas avant de les ranger.

Variante:
Vous pouvez remplacer la vanille par un bâton de cannelle.




vendredi 23 septembre 2016

Ma tarte très fine aux pommes (recette automnale)

Hier soir, j'ai passé 2h30 à préparer une tarte aux légumes que je voulais sublime. Et puis une erreur de dernière seconde ( au moment de verser l'appareil) a rendu ma tarte non présentable, ou en tout cas pas du tout comme je l'avais rêvée. Et surtout cette erreur a ruiné mon travail de fourmi...même si elle est bonne j'avoue que cette tarte a un peu du mal à passer...
J'en suis quitte pour recommencer!

Aujourd'hui, une autre tarte. Mais cette fois pas d'erreur. Je suis resté bien concentré jusqu'au bout pour être sûr de pouvoir la présenter.
C'est une recette que je fais depuis des années et que je n'avais pas encore postée.

Après la résistance d'hier face à l'arrivée de l'automne, aujourd'hui je me rends à l'évidence (aidé par la météo il faut le dire), je sens que l'été s'en va vraiment. 
Je pense que comme chaque année je vais passer par des phases de résignation et de déni.

Aujourd'hui, je saute les deux pieds dans l'automne! 

Pour demain? Je verrai ça au saut du lit!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 30 minutes

Votre meilleure amie pour la recette: une mandoline

Ingrédients:

- 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
- 4 pommes 
- 40 g de beurre demi-sel
- 3 cuillères à soupe de sucre vanillé
- 2 pincées de cannelle

Faites préchauffer votre four à 230ºC.

Abaissez la pâte un peu plus finement avec votre rouleau à pâtisserie. Déposez-la sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et piquez-la avec une fourchette.

Évidez et pelez les pommes puis coupez-les à la mandoline en très fines tranches.

Faites fondre le beurre. Badigeonnez-en le fond de tarte avec un pinceau. Saupoudrez de sucre (1 cuillère à soupe).

Disposez les tranches de pommes en rosace sur la pâte.

Badigeonnez-les de beurre et saupoudrez avec le sucre restant et la cannelle.

Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ. En cours de cuisson, badigeonnez à nouveau de beurre.

Pour les 5 dernières minutes, positionnez votre four en mode grill et laissez la tarte caraméliser en surveillant bien pour éviter qu'elle ne brûle.

À la sortie du four, disposez la tarte sur une grille. Laissez refroidir quelques instants avant de la couper.
Si vous ne la mangez pas le jour même, faites la réchauffer quelques minutes à four chaud pour lui redonner tout son croustillant.

jeudi 22 septembre 2016

Ma soupe d'aubergine à la ricotta (recette résistante)















 Après ma recette d'hier ( au cas où vous l'auriez ratée je vous mets le lien pour aller jeter un oeil à mes Aubergines farcies à l'agneau), j'ai eu une nouvelle envie d'aubergine! 
En ce 1er jour de l'automne, je fais de la résistance et je reste en été.

La soupe n'est pas le premier plat auquel on pense pour utiliser des aubergines mais c'est cette idée qui m'a plu.
Une soupe que l'on peut servir froide par temps de grosse chaleur, tiède en mi-saison ou même chaude.
Une soupe trois possibilités!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 6 personnes:
- 550 g d'aubergines
- 300 g de pommes de terre
- 1 gros oignon frais
- 1 litre de bouillon de volaille ou de légumes (maison si possible)
- 100 g de ricotta
- 1 feuille de laurier
- 1 branche de romarin
- 1 branche de thym
- gros sel
- poivre du moulin
- huile d'olive
- baies roses pour la déco
- crème fraîche épaisse pour la déco

Lavez les aubergines. Ôtez les pédoncules.
Coupez la chair en gros cubes.

Pelez et rincez les pommes de terre.
Coupez-les en cubes.

Pelez et émincez l'oignon.

Lavez les herbes. 

Faites suer l'oignon dans une cocotte avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 minutes en remuant constamment.
Réservez.

Faites ensuite revenir les aubergines en plusieurs fois avec de l'huile.  On ne cherche pas à les cuire complètement. Juste à les pré-cuire et à leur donner du goût.
Réservez.

Enfin faites revenir les pommes de terre avec une cuillère à soupe d'huile.

Remettez l'oignon et les aubergines dans la cocotte. Mélangez et ajoutez le bouillon.
Portez à ébullition.

Ajoutez les herbes. Salez au gros sel.

Laissez cuire à petits bouillons pendant 20 minutes environ ou jusqu'à ce que les légumes soient bien tendres.

Ôtez les herbes quand les légumes sont cuits.
Versez le contenu de la cocotte dans votre blender.

Ajoutez la ricotta, poivrez selon votre goût.
Mixez pendant 1 à 2 minutes.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Servez la soupe aussitôt ou laissez-la refroidir un peu (ou complètement).

Déposez une cuillère à café de crème sur la soupe et parsemez de baies roses concassées.

mercredi 21 septembre 2016

Mes aubergines farcies à l'agneau































Ce matin, pas d'idée de cuisine. Le blanc total. C'est rare mais quand ça m'arrive je me sens perdu tel l'écrivain devant une page à remplir, attendant que l'inspiration vienne.
Je l'ai attendue quelques heures ce matin avant de me décider à aller au marché pour voir si je ne pouvais pas la trouver entre deux étals.

Grand bien m'en a pris car c'est en passant devant mes bouchères préférées que j'ai trouvé l'idée qui me manquait. 

Une recette d'inspiration ailleursienne parce que cette semaine pas d'avion pour m'envoler loin de Barcelone.
Aujourd'hui, c'est la cuisine qui me fait voyager.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 40 + 8 + 10 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 1 belle aubergine
- 6 cuillères à cafée de Za'atar
- 1 oignon frais
- 1 gousse d'ail
- 250 g d'agneau haché
- 2 cuillères à café de cannelle moulue
- 2 cuillères à café de cumin moulu
- 1 pincée de piment (ou plus si vous aimez)
- 15 brins de coriandre
- sel, poivre
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 75 g de boulgour
- 80 g d'eau
- 1 cuillère à soupe de raisins secs blonds
- 1 cuillère à soupe d'huile
- quelques gouttes de jus de citron

- 2 cuillères à soupe de yaourt grec
- 1 demi-grenade

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Lavez et séchez l'aubergine. Ouvrez-la en deux dans le sens de la longueur.
Avec un petit couteau, entaillez la chair pour former des croisillons en veillant à ne pas percer la peau.

Étalez le za'atar sur les moitiés d'aubergines. Salez et poivrez. Enfournez et laissez cuire 40 minutes environ.
Les aubergines doivent être tendres, pour vérifier enfoncez la lame d'un couteau dans la chair.

Pendant que les aubergines cuisent, pelez et hachez l'oignon et l'ail.

Lavez, séchez, effeuillez et hachez la coriandre.

Coupez la grenade en deux, avec une louche tapez sur la peau au-dessus d'un saladier pour récupérer les graines. Ôtez les morceaux de membrane.

Mettez les raisins secs à gonfler dans un bol avec un peu d'eau chaude pendant 10 minutes.

Faites revenir l'oignon et l'ail dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes. Saupoudrez d'épices et poursuivez la cuisson 3 minutes. Réservez.

Faites ensuite revenir la viande avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu vif. Salez et poivrez en cours de cuisson. Laissez revenir 10 minutes en ajoutant de l'huile.
La viande doit être bien cuite.

Remettez l'oignon dans la poêle. Ajoutez 2/3 de la coriandre. Mélangez.

Placez le boulgour dans un saladier.
Faire bouillir les 80 g d'eau et versez-la sur le boulgour. Couvrez. Égrainez avec une fourchette. Salez, poivrez. Ajoutez une cuillère à soupe d'huile, le jus de citron et les raisins secs.

Quand les aubergines sont cuites, placez-les dans un plat. 

Recouvrez-les de viande puis de boulgour.

Déposez une cuillère à soupe de yaourt sur le dessus. 

Parsemez de coriandre hachée restante et de graines de grenade.

Donnez un tour de moulin à poivre et arrosez d'un filet d'huile d'olive. 
Servez aussitôt.


lundi 19 septembre 2016

Mes mini-poivrons farcis chèvre et miel





Parfois je sais dès le saut du lit ce que je vais cuisiner dans la journée. J'ai toujours mon petit carnet sur moi et j'y note mes idées, les recettes que je prévois de faire dans les jours à venir.

Parfois c'est un ingrédient qui me poursuit jusqu'à ce que je le cuisine. L'année dernière par exemple, j'ai parcouru Barcelone de fond en comble pour trouver des kumquats.

Parfois ce sont les hasards des rencontres qui déterminent les recettes.

C'est le cas de la recette d'aujourd'hui.
Hier, sur le marché à côté de chez mes parents, il y a un producteur qui vient vendre ses fruits et légumes (c'est chez lui que je trouve notamment des pâtissons). J'y vais dès que je suis de passage en France.
Hier, ces petits poivrons m'ont fait de l'oeil. 
Aujourd'hui, ils sont passés à la casserole (enfin façon de parler car en fait ils sont passés au four).

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 8 mini-poivrons 
- 100 g de fromage de chèvre frais
- 60 g de mozzarella
- 25 g de noix de cajou
- 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
- 1 cuillère à café de miel de romarin
- 1 pincée de thym séché
- 1 bonne pincée de piment d'Espelette
- quelques feuilles de basilic pour la déco
- sel, poivre
- huile d'olive

Faites préchauffer votre four à 180ºC en mode chaleur tournante.

Faites griller les noix de cajou dans une poêle sèche environ 5 minutes, juste le temps qu'elles se colorent un peu. 
Laissez-les refroidir quelques minutes puis réduisez-les en poudre dans un mortier.

Égouttez la mozzarella et hachez-la finement.

Lavez et séchez les poivrons. Ouvrez-les en deux dans le sens de la longueur.
Ôtez-en les graines et les membranes blanches.

Dans un bol, écrasez le fromage de chèvre à la fourchette. Ajoutez la crème fraîche, le thym, le piment et le miel. Mélangez le tout en lissant bien.

Salez légèrement et poivrez à votre goût.

Incorporez les noix de cajou au mélange précédent. 

Huilez un plat allant au four.

Remplissez les demi-poivrons de crème de chèvre avec une petite cuillère et disposez-les au fur et à mesure dans le plat.

Parsemez les poivrons de mozzarella. 

Enfournez et laissez cuire  25 minutes environ. La mozza doit être gratinée.

Laissez refroidir un peu à la sortie du four. 
Servez-les avec quelques feuilles de salade pour une entrée ou posez-les sur une ardoise ou une assiette parsemés de basilic pour les servir en apéro.

dimanche 18 septembre 2016

Mes feuilletés aux légumes (recette du dimanche soir)












Le dimanche soir, moment nostalgique où l'on sait que les bonnes choses arrivent à leur fin et que demain il faudra se lever pour aller au travail.
Je me souviens d'avoir eu une espèce de boule au ventre tous les dimanches soir quand j'étais petit.
Pour faire passer un peu la pilule, j'aimais bien le dernier dîner du week end qui était une sorte un en-cas, un grignotage, le déjeuner dominical ayant été assez copieux.
C'était souvent coquillettes au jambon ou oeuf à la coque/ mouillettes au bon beurre de Normandie. Miam!

Aujourd'hui, la boule au ventre a disparu. Mais j'aime toujours le repas du dimanche soir où souvent je recycle les restes du week end (en l'occurence un reste de légumes sautés) et où l'ambiance est plus calme. La calme avant la tempête.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 20 + 25 minutes

Ingrédients pour 4 feuilletés:
- 1 aubergine
- 1 courgette
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 10 feuilles de basilic
- 1 boule de mozzarella
- 50 g de jambon type serrano
- 50 g de feta
- 1 jaune d'oeuf
- huile d'olive
- sel, poivre

Lavez et séchez l'aubergine et la courgette. Ôtez leurs extrémités. 
Détaillez le reste en tout petits dés.

Pelez et hachez l'oignon et la gousse d'ail.

Hachez le jambon.

Égouttez la mozza et détaillez-la également en tout petits dés.

Écrasez la feta.

Lavez, séchez et ciselez le basilic.

Faites chauffer 1 cuillère à soupe d'huile dans une poêle. Faites-y suer l'oignon et l'ail pendant 5 minutes sur feu modéré.
Réservez.

Faites ensuite revenir les dés de courgette avec 1 cuillère à soupe d'huile pendant 7 à 8 minutes sur feu vif.
Salez et poivrez en cours de cuisson.
Réservez.

Enfin faites revenir les dés d'aubergine avec de l'huile d'olive toujours sur feu vif jusqu'à ce qu'ils soient tendres.
Salez et poivrez en cours de cuisson.

Remettez la courgette et l'oignon dans la poêle. Mélangez le tout.

Faites préchauffer votre four à 200ºC.

Laissez refroidir quelques minutes.
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Quand les légumes ont refroidi, ajoutez le jambon, la mozza, la feta et le basilic. Mélangez.

Déroulez la pâte sur votre plan de travail. Détaillez-la en quatre parts en la laissant sur sa feuille de papier sulfurisé.

Déposez les légumes au centre chaque portion avec une cuillère à soupe.

Mouillez légèrement les bords. Repliez la pâte sur la garniture. Appuyez pour bien souder les bords.

Badigeonnez les feuilletés de jaune d'oeuf avec un pinceau de cuisine.

Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ. 
Les feuilletés doivent être bien dorés.

Servez-les dès la sortie du four avec une salade verte.

Cette recette peut aussi marcher avec un reste de ratatouille. Dans ce cas-là il faudra la passer à la poêle pour bien la sécher et éviter qu'elle ne détrempe la pâte.

samedi 17 septembre 2016

Mon granola multi noix (recette pour écureuils pressés)






























Tiens ça faisait longtemps.
Une envie de granola maison.
C'est vrai que depuis quelques mois je suis juste addict à mes confitures que je me fais un plaisir d'étaler sur du pain tous les matins.
Mais aujourd'hui, c'est un vent de changement qui souffle dans ma cuisine.

Bon en fait, je dois avouer, au départ, je voulais faire une confiture de potimarron mais par manque de temps, j'ai bifurqué vers le granola parce que c'est plus rapide à préparer.
L'écureuil que je suis parfois (en plus de la cigale et la fourmi, oui ça commence à faire du monde à l'intérieur), se régalera toute la semaine avec ce mélange.

Qui que vous soyez, quel que soit votre animal intérieur, essayez le granola maison...et vous ne regarderez plus les paquets de céréales du commerce de la même façon.

Préparation: 10 minutes

Cuisson : 35 minutes

Ingrédients:

- 250 g de flocons d'avoine
- 100 g de noix de cajou non salées
- 100 g de noisettes pelées
- 75 g de noix
- 50 g d'amandes non salées
- 100 g de sirop d'érable
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 50 g de graines de courge

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Versez les flocons d'avoine dans un saladier.

Détaillez les amandes en bâtonnets avec un bon couteau.

Concassez les noix.

Ajoutez tous les fruits secs et les graines de courge dans le saladier.

Faites chauffer le sirop d'érable et l'huile d'olive dans une petite casserole. Dès le 1er bouillon, versez le tout dans le saladier.
Mélangez avec une spatule.

Étalez le mélange sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez et laissez cuire 35 minutes environ en mélangeant 3 ou 4 fois en cours de cuisson.
Les flocons d'avoine doivent être bien dorés.

Laissez refroidir complètement avant de ranger votre granola dans un pot hermétiquement fermé.

Vous pouvez votre granola de yaourt, fromage blanc, fruits frais...


vendredi 16 septembre 2016

Mes cookies aux deux chocolats (recette culpabilisante)
























Après les abus du week end à Lisbonne (comment résister à l'appel du Pastel de nata ou à celui du bolo de arroz?) je m'étais juré de faire super attention et de retourner à la piscine pour retrouver une forme décente.
Résultat quelques jours plus tard: je n'ai toujours pas remis un orteil dans l'eau (à part celle de la douche mais ça ne muscle pas), j'ai fait une soirée bière/sandwich avec des amis et aujourd'hui, cerise sur le gâteau, j'ai fait des cookies!
Bravo!
Aucune volonté!

Et ce n'est pas demain que ça va s'arranger...

La culpabilité me ronge déjà...

Mais qu'est ce que ces cookies sont bons!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes par fournée

Ingrédients pour 16 cookies:

- 485 g de farine
- 250 g de beurre doux à température ambiante.
- 180 g de sucre 
- 2 oeufs
- 100 g de chocolat au lait
- 100 g de chocolat noir
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de fleur de sel

Placez le beurre et le sucre dans la cuve de votre robot muni du fouet. Laissez-le les mélanger jusqu'à ce que le tout soit clair.

Ajoutez les oeufs un par un.

Ajoutez la farine, la levure, le bicarbonate, l'extrait de vanille et le sel. 

La pâte doit être bien souple et non collante, sinon rajoutez un peu de farine. Laissez le robot s'occuper de la pâte pour le moment...

Si vous utilisez des plaques de chocolat, concassez-les avec un couteau pour obtenir des pépites pas trop petites.

Ajoutez-les dans la pâte et travaillez à la spatule pour les incorporer.

Prélevez des portions de pâte avec une cuillère à glace et déposez-les sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. J'ai fait des cookies d'environ 80 g. Espacez-les un peu.
Vous aurez sûrement à faire deux fournées.

Enfournez et laissez cuire environ 25 minutes en surveillant. Ils doivent dorés dessus et dessous.

Laissez-les refroidir sur une grille.

Après en avoir dévoré quelques uns, je vais de ce pas faire une session d'abdos/fessiers histoire de limiter les dégâts et de faire taire ma mauvaise conscience.

jeudi 15 septembre 2016

Mon houmous à l'avocat



























Ah l'houmous! 
Une grande histoire d'amour entre nous!
Un de mes plats fétiches. 
J'en fais tout le temps pour toutes les occasions. 
Quand j'ai des invités, quand je suis invité, j'ai toujours la même question qui m'obsède: MAIS QU'EST CE QUE JE VAIS BIEN POUVOIR FAIRE À MANGER?
Incroyable, non? Alors que j'ai des centaines de recettes sur le blog. 

Mon premier réflexe lorsque cette question m'assaille c'est de faire de l'houmous. Un peu un geste de survie culinaire.

Pour ne pas me lasser de l'houmous, j'en ai fait des versions de couleurs.
À chaque fois toujours le même plaisir.

Après le rouge aux poivrons, le vert aux petits pois et les versions oranges aux carottes ou à la patate douce, c'est à l'avocat de rentrer en piste.

Préparation: 10 minnutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 150 g de pois chiches
- 1 avocat mûr à point
- 20 brins de coriandre
- 2 pincées de piment d'Espelette (plus un peu en finition)
- 1 citron vert
- huile d'olive
- 4 tranches de bon pain de campagne
- sel, poivre

Pelez l'avocat et ôtez le noyau. Coupez la chair en morceaux.

Rincez les pois chiches et égouttez-les.

Lavez, séchez et effeuillez la coriandre. Gardez quelques feuilles pour la déco.

Pressez le citron vert.

Placez le tout dans le bol de votre mixeur à lame. Ajoutez le piment.

Salez et poivrez. 

Mixez finement tout en versant de l'huile en filet. 
La texture doit être onctueuse. À vous de voir la quantité en fonction de la texture que vous souhaitez.

Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Faites griller les tranches de pain.

Tartinez-les d'houmous. 

Parsemez de coriandre.

Saupoudrez de piment.

Coupez les tartines en 4 ou 5 selon leur taille.

Servez-les en apéro ou en entrée, avec quelques feuilles de salade dans ce cas.

mercredi 14 septembre 2016

Ma tempura de légumes






















Bon c'est pas tout ça mais faut que je me remette en cuisine moi.
C'est bien beau de partir par monts et par vaux mais en attendant la cuisine se sent délaissée.
Avec ce long week end à Lisbonne, je l'ai abandonnée pendant 4 longs jours.
Et cette semaine je recommence...Paris m'attend.

Mais avant j'ai réinvesti ma cuisine tôt ce matin. Aujourd'hui a été une journée intense culinairement parlant. J'ai fait des réserves de recettes, de cuisine un peu comme on prend de l'air avant de plonger.

Une façon de ne pas être trop en manque pendant les quelques jours où je ne serai pas à Barcelone. 

La première de mes recettes du jour c'est cette tempura de légumes. Une idée venue un peu par hasard. J'avais de quelque chose de rapide et des légumes à utiliser.

Une recette qui fait voyager dès la 1ère bouchée. Parce que bon la rentrée c'est sympa,  mais c'est quand les prochaines vacances?

Préparation: 20 minutes

Votre meilleur ami pour la recette: le rasoir à julienne

Cuisson : 15 minutes en tout

Ingrédients pour 2 personnes:

- 1 petite courgette ( environ 150g)
- 1 belle carotte (environ 120g)
- 20 brins de coriandre
- sel, poivre
- 100 g de farine
- 20 cl d'eau gazeuse très froide
- 1 jaune d'oeuf
- huile de tournesol pour la friture
- des glaçons 
- sauce soja pour le service

Pelez, lavez et séchez la carotte.

Ôtez les extrémités de la courgette. Lavez-la et séchez-la.

Lavez, séchez, effeuillez la coriandre.

Détaillez les légumes en julienne à l'aide du rasoir. Placez-les dans un saladier.

Versez la farine dans un bol. Ajoutez l'eau gazeuse tout en fouettant pour obtenir un tout homogène.
Ajoutez ensuite le jaune d'oeuf. Mélangez juste ce qu'il faut pour l'incorporer. Salez et poivrez.

Versez la pâte sur la julienne. Ajoutez la coriandre. Mélangez. 

Placez ce saladier, dans un autre rempli de glaçons pour garder le mélange bien froid.

Versez 4 cm d'huile dans un wok. 
Faites-la chauffer.
Quand elle est bien chaude, plongez-y des petits tas de mélange avec une cuillère à soupe ou avec des baguettes si vous vous sentez l'âme d'un(e) cuisinier(ère) japonais(e).   

Laissez cuire 2 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce la tempura soit bien dorée.

Placez les petits tas sur une assiette recouverte de papier absorbant au fur et à mesure.

Répétez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Servez aussitôt avec de la sauce soja pour y tremper votre tempura.

lundi 12 septembre 2016

Mon gazpacho de courgettes (recette rafraîchissante)

Le problème quand on rentre de voyage un dimanche midi c'est que le frigo est vide et les magasins sont fermés.
J'avais bien deux petites empadas galinhas dans mon sac (cf mon Voyage culinaire à Lisbonne) mais pas de quoi fouetter un chat ni même me remplir l'estomac...

Pas le choix, il fallait faire avec ce que j'avais sous la main. Si le frigo m'a peu aidé (pas très coopératif celui en ce moment, va falloir qu'on discute lui et moi), en revanche le placard m'a vraiment soutenu dans cette épreuve.

Avec pas grand chose, j'ai quand même réussi à préparer une bonne soupe froide...parce que je ne sais pas chez vous, mais à Barcelone c'est encore  la canicule.


Préparation: 20 minutes

Cuisson: 40 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 5 courgettes (environ 750 g)
- 2 petites pommes de terre
- 4 échalotes
- 1 gousse d'ail
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 4 cuillères à soupe de pois chiches en boîte
- 2 cuillères à soupe de crème de coco
- 2 pincées de curcuma en poudre
- 2 pincées de curry en poudre
- sel, poivre
- huile d'olive

Lavez et séchez les courgettes. Ôtez les extrémités. Coupez courgettes en gros cubes et coupez-en une en tout petits dés.

Pelez et émincez les échalotes et la gousse d'ail.

Pelez, rincez et séchez les pommes de terre.

Rincez les pois chiches. Égouttez-les bien puis déposez-les sur du papier absorbant pour enlever le maximum d'eau.

Faites suer les échalotes et la gousse d'ail dans une cocotte avec l'huile de coco pendant 5 minutes, ou jusqu'à ce qu'elles deviennent translucides.

Ajoutez les pommes de terre et laissez revenir 5 minutes.

Ajoutez ensuite les courgettes en cubes. Mélangez.

Couvrez d'eau. Portez à ébullition. Salez au gros sel et laissez cuire 20 minutes. Vérifiez que les pommes de terre soient bien tendres.

Pendant que la soupe cuit, faites revenir la dernière courgette (celle que vous avez détaillée en dés), dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Laissez bien revenir.
Salez, poivrez et saupoudrez de curry en cours de cuisson.
Réservez.

Faites enfin revenir les pois chiches dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile pendant 7 à 8 minutes sur feu vif. Ils doivent être dorés et croustillants. Saupoudrez-les de curcuma en cours de cuisson. Salez et poivrez.
Réservez.

Quand la soupe est prête, versez-la dans votre blender. Ajoutez la crème de coco et mixez finement pendant 1 minute.

Laissez-la refroidir complètement à température ambiante puis placez-la au frais pendant 2 heures minimum.

Servez la soupe froide. Garnissez-la de dés de courgette et de pois chiches.

Arrosez d'un filet d'huile d'olive.

Ajoutez quelques feuilles de basilic thaï éventuellement.

dimanche 11 septembre 2016

Voyage culinaire à Lisbonne






Je  sais c'est un peu abusé, à peine rentré je repars déjà...
Abusé mais tellement bon!

Ma destination: Lisbonne! 

J'y étais allé voilà 10 ans. Je me souvenais avoir adoré et j'avais très envie d'y retourner. Quelques images me sont revenues avant de partir : la Tour de Belem, les ruelles, les façades couvertes d'azulejos, le Tage majestueux.

J'ai retrouvé tout ça bien sûr mais je me suis aussi beaucoup intéressé à ce que l'on mange dans la capitale portugaise.


Un des bons plans de Lisbonne pour goûter la cuisine portugaise, c'est de rentrer dans les cantines où l'on trouve des menus compris entre 6 et 9 euros. Dans les assiettes, des plats simples, faits maison.

Une bonne façon de découvrir dans la gastronomie portugaise.

Voici quelques spécialités à goûter absolument si vous y allez...




La 1ère, est pour moi un incontournable: Bacalhau à brás. Un plat délicieux de morue effilochée mélangée avec des frites, des oeufs et quelques olives noires. Au Portugal, la morue est le poisson roi. 
Ce plat la met merveilleusement en valeur!



Une autre recette à base de morue, voici les Pataniscas de bacalhau. Ce sont des galettes de morue, frites. 
Je ne les connaissais pas jusqu'à il y a quelques jours. Quelle belle rencontre culinaire! 




J'ai aussi goûté un plat de Arroz de feijão. 
C'est à dire du riz aux haricots rouges.
Un plat qui tient au corps.











Une autre belle découverte, la tosta mista (en bas à gauche sur la photo). C'est une sorte de croque-monsieur, qui cuit sous le grill. On y met du jambon et du fromage. 
Une fois grillée, la tosta mista est badigeonnée de beurre.
C'est juste sublime!! Parfait pour un p'tit déj tardif avec une tasse de chá preto (thé noir).

En bas à droite, une viennoiserie qui s'appelle Pão de Deus (littéralement pain de Dieu). C'est une brioche, recouverte d'un mélange de sucre/oeuf et noix de coco. Une tuerie!


Dans la catégorie boisson, j'ai goûté la Ginja ou Ginjinha (une liqueur à base de cerises).
Une liqueur assez sucrée et très parfumée.
Je la verrais bien accompagner une glace à la vanille ou un gâteau au chocolat.



J'allais dire "Et voici le meilleur pour la fin" mais ce ne serait pas très objectif. 
Ces trois spécialités sont en tout cas mon tiercé gagnant!
Je suis sûr que vous connaissez les Pasteis de nata. Ces petits flans sont célèbres dans le monde entier. Surtout ceux de Belém. Si la 1ère fois j'avais fait le chemin jusqu'à la fameuse pâtisserie, cette fois-ci je n'y suis pas allé. J'ai trouvé de bonnes alternatives dans le centre de Lisbonne dont les pastéis de la pâtisserie Doce Real ou ceux de la Confeitaria nacional.


Mon autre gourmandise préférée de Lisbonne ce sont les bolos de arroz. Ma madeleine de Proust liboète à moi. Un vrai souvenir que j'avais de ma 1ère fois là-bas.
Quatre jours à Lisbonne, autant de bolos...sans compter ceux que j'ai rapportés!
Enfin, ma dernière découverte: empada galinha! Une petite tourte farcie au poulet. Un vrai coup de coeur!! Tout comme les bolos, j'en ai mangé tous les jours et bien sûr quelques unes se sont glissées dans mon sac au retour.
L'idée d'en faire me trotte déjà dans la tête!

Si vous ne connaissez pas Lisbonne, allez-y, cette ville vaut vraiment le voyage! Un conseil, perdez-vous dans les petites rues, suivez votre instinct plutôt que les guides touristiques qui vous envoient tous aux mêmes endroits.