lundi 14 mars 2016

Mon bouillon de légumes

Bon je sais le bouillon comme première recette de la semaine, ce n'est pas très sexy. C'est sûrement parce que ce pauvre bouillon est souvent associé à la nourriture que l'on doit avaler quand on est malade.
Ça évoque plus le régime anti gastro que le repas de fête...
Et pourtant!
Pour moi le bouillon est synonyme de risotto, de bonne soupe maison...Et là tout de suite c'est plus glamour!

Comme quoi l'habit ne fait vraiment pas le moine! Et donc du bouillon peut faire rêver à de futurs plats très savoureux!
Finalement le bouillon est un peu le vilain petit canard de la cuisine... Mais je sens que je délire. Allez au bouillon!

Préparation : 20 minutes

Cuisson: 1h30

Ingrédients pour 2 litres:

- 1 fenouil
- 2 panais
- 2 carottes
- 1 branche de céleri
- 1 demi-bouquet de persil
- 3 oignons
- 1 tête d'ail
- 2 poireaux
- 4 champignons de Paris
- 1 branche de thym frais
- 3 feuilles de laurier
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- gros sel

Coupez la tête d'ail en deux au centre.

Pelez les carottes et les panais. Épluchez-les, rincez-les et détaillez-les en tronçons.

Pour les poireaux, nous n'allons utiliser que le vert. Gardez le blanc pour faire une soupe. Lavez bien les feuilles.

Épluchez les oignons et émincez-les.

Lavez le persil. Enfermez-le dans le vert de poireau et ficelez le tout.

Grattez le fenouil et le céleri pour ôter les fils et les parties terreuses. Lavez-les et coupez-les en morceaux.

Faites revenir les oignons dans une grande marmite avec l'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré.

Ajoutez ensuite l'ail, les carottes, les panais, le céleri et le fenouil. Laissez revenir pendant 10 minutes en remuant constamment.

Couvrez d'eau. Ajoutez alors le thym et le laurier.

Portez à ébullition. Puis baissez un peu le feu pour que le tout frémisse.

Ajoutez les champignons, les poireaux et le persil.

Laissez cuire à petits frémissements pendant 1heure 15 environ. Si l'eau s'évapore trop, rajoutez-en pour que les légumes soient toujours bien immergés.

Salez au gros sel en cours de cuisson.

À la fin du temps de cuisson, laissez le bouillon se reposer pendant 30 minutes.

Passez-le ensuite au chinois et laissez-le refroidir complètement avant de décider de son sort. Vous pouvez congeler le bouillon pour en avoir toujours sous la main en cas d'envie subite et violente de risottto (et quand ça arrive mieux avoir du bouillon à portée de poêle)...
Vous pouvez le conserver pendant quelques jours au frigo en vu d'une prochaine soupe.
Vous pouvez aussi bien sûr le déguster seul.

J'en ai congelé la moitié. Ce qui restait, aussitôt prêt, aussitôt utilisé! J'ai préparé une soupe de légumes avec mon bon bouillon...Quelle merveille! Et c'est surtout incomparable avec les versions industrielles!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire