vendredi 21 juillet 2017

Ma salade de tomates (recette de mon enfance revue et corrigée)

Quand je pense à la salade de tomates, cette salade ô combien traditionnelle quand vient l'été, je repense toujours à celle que faisait mon papa. Quand  il annonçait fièrement avoir préparé une salade de tomates, je réprimais toujours ma contestation. Il faut dire que la sienne était noyée sous des tonnes de persil (l'horreur absolue!), d'échalotes crues (au secours!), de thon en boîte (un peu étouffant) et baignait dans une vinaigrette que je trouvais insipide. Évidemment j'exagère sûrement un peu, mais c'est le souvenir que j'en ai gardé. Depuis que c'est moi qui cuisine, j'avoue que je prends un malin plaisir à détourner les recettes de mon enfance que je n'aimais pas forcément pour en proposer une version plus actuelle et plus personnelle.
Après la Salade de riz, je revisite donc un autre monument culinaire de mon enfance.

Préparation: 15 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour 4 personnes:
- 400 g de tomates cerises de toutes les couleurs 
- 2 cuillères à soupe de basilic (choisissez les plus petites feuilles)
- 200 g de mini boules de mozzarella
- 2 avocats mûrs à point

Pour la sauce:
- 1/2 tomate 
- 1 brin de basilic haché
- 2 cuillères à café de vinaigre balsamique
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive de bonne qualité
- 1 pointe de couteau de piment d'Espelette
- sel, poivre du moulin

Préparez la vinaigrette: 
Ôtez les pépins de la 1/2 tomate. Coupez la chair en tout petits dés. Placez-les dans un bol. Ajoutez le basilic haché, le piment le vinaigre, l'huile. Salez, poivrez et mélangez. Laissez reposer.

Lavez et séchez les tomates cerises. Coupez-les en deux. Placez-les dans un plat. Égouttez la mozza, épongez les boules sur du papier absorbant. Ajoutez-les aux tomates. Coupez les avocats en deux, ôtez les noyaux. Formez des boules avec une cuillère parisienne. Déposez-les délicatement sur le plat. Versez la vinaigrette sur la salade. Parsemez de feuilles de basilic et servez aussitôt!

jeudi 20 juillet 2017

Mes omelettes garnies façon crêpes (recette d'un cuisinier pris par le temps)

À quelques jours d'un événement important, je cherche le temps partout. J'ai l'impression qu'il me file entre les doigts encore plus vite que d'habitude. Depuis trois jours, pas eu une minute pour moi tellement ma "to do list" est chargée. Ce matin, j'ai donc mis le réveil plus tôt pour pouvoir venir partager cette recette.
Encore un plat nomade puisque j'ai cuisiné chez et pour ma soeur. Une idée venue de je ne sais où. Une évidence en tout cas. Je voulais faire ça! D'ailleurs en ce moment ma cuisine est comme ça, nomade et visualisée. Je vois le plat avant de commencer à le faire. Un jour peut-être j'essaierai de comprendre. Pour l'heure, c'est entre une tasse de thé, et 4 recettes à faire aujourd'hui que j'accepte de ne pas maîtriser tout ce qui se passe dans mon cerveau culinaire.

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:

- 1 belle courgette
- 3 oeufs bio ou de ferme 
- 2 cuillères à café bombées de crème fraîche
- 1 boule de mozzarella (ou 80 g de feta)
- 3 poignées de roquette
- 1 avocat bien mûr
- quelques tomates cerises (facultatif)
- 1 cuillère à soupe de feuilles de basilic
- 1/2 cuillère à café d'herbes de Provence
- 1 cuillère à café de jus de citron
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Lavez et séchez la courgette. Ôtez les extrémités et détaillez le reste en tout petits dés. Faites-les revenir dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu vif en remuant souvent. Salez, poivrez et ajoutez les herbes de Provence en cours de cuisson. Arrêtez le feu quand les dés sont légèrement dorés et juste cuits. Réservez.

Pelez l'avocat. Ôtez le noyau et écrasez la chair à la fourchette avec le jus de citron. Salez et poivrez. Réservez.

Égouttez la mozza et coupez-la en tout petits dés. Si vous préférez la feta, émiettez-la. Lavez, séchez et coupez les tomates cerises en quartiers. Lavez et séchez le basilic.

Dans un saladier, battez les oeufs et la crème fraîche avec un fouet. Salez et poivrez. Faites chauffer 1 cuillère à soupe d'huile dans une crêpière sur feu vif. Quand elle est chaude, versez la moitié du mélange oeufs/crème. Répartissez-le bien sur toute la surface de la poêle. Laissez cuire jusqu'à ce que le côté de la crêpe qui est vers le bas soit bien doré, la face visible ne doit pas être baveuse. Faites glisser la crêpe sur une assiette. Procédez de même avec le reste d'oeufs.

Quand les crêpes sont prêtes, étalez la purée d'avocat dessus. Garnissez ensuite de courgette et de fromage. Répartissez la roquette et les tomates cerises. Parsemez de feuilles de basilic. Salez et poivrez. Arrosez d'un filet d'huile d'olive. 
C'est prêt!

lundi 17 juillet 2017

Ma salade de fruits façon crumble express

J'ai encore déserté ce week end. Pourtant tout était prêt: le cahier de cuisine à jour, l'ordi au taquet, les photos faites et bien cadrées...et puis une bête histoire de réseau inexistant a mis quelques bâtons dans les roues de mon plan d'action. 
Partir dans le Jura pour le mariage épisode 2 de super copains, arriver après quelques heures de route entre départementales et autoroute, dormir dans un château qui n'a pas beaucoup changé depuis que Marie-Antoinette a perdu la tête, manger, boire, danser jusqu'au bout de la nuit, entre deux chercher une connexion wifi quelque part pour pouvoir écrire mes recettes (et ne pas y arriver). Si le cuisinier a séché le blog et la cuisine, en revanche il a passé un chouette week end de déconnexion totale et il est prêt à se remettre aux fourneaux dès ce soir, car aujourd'hui c'est retour à Barcelone.
En attendant, voici une recette de dessert rapide à préparer, sans cuisson ce qui est plutôt bienvenu vu que la chaleur revient faire un petit tour par ici.

Préparation: 20 minutes

Pas de cuisson

Ingrédients pour 4 personnes:

- 250 g de fraises
- 125 g de framboises
- 250 g de cerises
- 125 g de groseilles
- 100 g de raisin noir
- 2 yaourts nature (grec de préférence)
- 4 biscuits ROUDOR (ou palets bretons)
- 2 cuillères à soupe de pistaches décortiquées et non salées
- le jus d'un citron

Rincez les fruits sous un filet d'eau puis séchez-les délicatement. Ôtez les pédoncules des fraises. Égrainez les groseilles (gardez juste 4 petites grappes pour la déco). Éventuellement, épépinez les grains de raisin. Placez tous les fruits dans un saladier. Ajoutez le jus de citron. Mélangez et laissez macérer le temps de préparer le reste.

Faites griller les pistaches dans une poêle pendant 2 à 3 minutes en remuant constamment. Laissez-les refroidir un peu puis hachez-les grossièrement avec un couteau. Réduisez les biscuits en miettes pas trop fines (il doit rester des morceaux).

Versez les yaourts dans des bols. Répartissez les fruits par dessus. Terminez en saupoudrant de pistaches et miettes de biscuits. Décorez avec une grappe de groseilles. 
Et voilà, un crumble express, sans cuisson!

vendredi 14 juillet 2017

Courgette farcie nouvelle version

Le cuisinier nomade que je suis a cuisiné entre Paris, Versailles, Vitry, Caen et la Normandie plus perdue en dix jours. Entre chez mes parents, mes amies, ma soeur, ma cousine, ma tata Clo. J'en ai fait des kilomètres pour préparer de bons petits plats! C'est drôle mais j'aime assez l'idée de passer de cuisine en cuisine, de maison en maison pour cuisiner. Mon sac à dos est toujours chargé d'ingrédients ou ustensiles que je suis prêt à sortir à la moindre occasion.
Pour la recette d'aujourd'hui, j'étais dans mon petit village normand où l'herbe est toujours verte, où les vaches broutent tranquillement dans les marais, où l'air sent bon la nature, où les tourterelles nous réveillent et où j'ai des milliards de souvenirs d'enfance. Une recette inventée pour ma tata Clo et mon tonton JM. Un mix entre leur univers culinaire et le mien. Entre carnivore et végétarien. S'ils m'ont fait manger de la viande, j'ai riposté avec mes armes végétales!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1h30

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1 très grosse courgette
- 250 g de porc haché
- 250 g de veau haché
- 1 courgette moyenne
- 5 tomates
- 100 g de quinoa
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 2 cuillères à café de cumin
- 2 cuillères à café de coriandre
- 6 brins de thym
- sel, poivre
- huile d'olive

Garniture:
- 3 tomates
- 4 pommes de terre
- 1 oignon

Lavez puis séchez les courgettes et les tomates. Pelez et hachez les oignons et gousses d'ail. Ôtez les extrémités des courgettes. Détaillez la moyenne en petits dés, ouvrez la grosse en deux dans le sens de la longueur, ôtez les graines avec une cuillère à soupe. Ôtez les pédoncules des tomates. Détaillez la chair en tout petits dés.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.

Faites suer les oignons et gousses d'ail avec une cuillère à soupe d'huile dans une grande poêle pendant 7 minutes sur feu modéré. On ne cherche pas à les colorer. Salez et poivrez. Réservez. Faites ensuite revenir les dés de courgette sur feu vif avec une cuillère à soupe d'huile. Salez et poivrez en cours de cuisson. Les dés de courgette doivent être dorés mais encore un peu croquants. Réservez. Faites revenir à présent les deux viandes ensemble. Écrasez-les bien avec une cuillère en bois pour obtenir un hachis très fin. Salez, poivrez en cours de cuisson. Remettez oignons et la courgette dans la poêle. Mélangez. Ajoutez les dés de tomates, le thym et  les épices. Laissez réduire sur feu vif, il faut qu'il reste juste un fond de liquide. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Réservez. Faites cuire le quinoa en enlevant 2 minutes au temps de cuisson indiqué sur le paquet. Égouttez-le et ajoutez-le au mélange précédent.

Garnissez les moitiés de courgette avec le mélange viande/quinoa. Égalisez la surface avec une cuillère à soupe. Posez les moitiés de courgette sur une plaque allant au four.

Préparez la garniture: épluchez, lavez et séchez les pommes de terre puis coupez-les en morceaux. Lavez et séchez les tomates et coupez-les en 4. Pelez et émincez les oignons. Placez le tout directement sur la plaque. Salez, poivrez et versez un filet d'huile d'olive sur la garniture. Mélangez.
Enfournez et laissez cuire 45 minutes. Vérifiez la cuisson de la courgette, elle doit être tendre.

Pour la servir, coupez-la en tronçons et accompagnez de pommes de terre et tomates rôties.

jeudi 13 juillet 2017

Mon carpaccio de courgette (recette d'un cuisinier nomade)

Parfois le cuisinier part le dimanche matin faire un tour sur le marché, les mains dans les poches en se disant qu'il ne va rien acheter, que c'est juste pour voir. Et puis une fois sur place, son oeil droit croise une courgette jaune, son oeil gauche voit des melons bien mûrs, son nez capte les parfums des fraises gorgées de soleil. Son cerveau culinaire se met aussitôt en marche, les idées fusent et les sacs se remplissent. Bilan: 5 kg d'ingrédients divers et variés à rapporter avec des recettes à réaliser... pas mal pour quelqu'un qui partait juste faire un tour, non?

Aujourd'hui, je vous une recette préparée dans la cuisine de mon amie G. 
Depuis que je suis arrivé à Paris j'en suis à ma 6ème cuisine squattée. Car quand on m'invite, j'adore dire aux gens "Si tu veux c'est moi qui cuisine".
Une idée peut-être à développer pour ma reconversion pro, qui sait...
Aujourd'hui, le cuisinier nomade a posé ses ustensiles dans une nouvelle cuisine pour préparer une jolie assiette.
Demain, qui sait où j'irai préparer mes petits plats?

Préparation: 15 minutes

Votre meilleure amie pour la recette: une mandoline

Ingrédients pour 2 personnes:
- 3 courgettes (1 jaune, 1 vert foncé, 1 vert clair)
- 1 morceau de parmesan (50 g environ)
- 3 brins de coriandre
- 2 cuillères à soupe de pignons
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- le jus d'un citron vert
- 1 cuillère à café de curry
- 1 cuillère à café de curcuma
- 1 pincée de garam masala
- sel, poivre

Lavez et séchez les courgettes: Ôtez-en les extrémités puis taillez le reste en fines lamelles avec votre mandoline. Lavez et séchez la coriandre. Faites dorer les pignons quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Réalisez des copeaux de parmesan (aussi avec la mandoline)

Dans un bol, mélangez l'huile, le jus de citron vert et les épices. Salez, poivrez.

Disposez les rondelles de courgette dans deux assiettes. Répartissez le parmesan et les feuilles de coriandre. Arrosez de sauce. Parsemez de pignons.

Une recette toute simple mais qui se prête aux beaux jours. Choisissez les courgettes bien fermes et un bon parmesan.

mercredi 12 juillet 2017

Mon sandwich au boeuf comme en Asie (recette prémonitoire)

Encore une recette carnivore aujourd'hui. Mais que m'arrive-t-il en ce moment? Suis-je en train de me transformer en bête féroce, assoiffée de sang? Euh ben non, en fait c'est juste que je suis chez mes parents qui ne conçoivent pas de ne pas manger de la viande au moins une fois par jour. Alors forcément j'en vois défiler des morceaux de boeuf, de rôti de porc.
Un souvenir m'assaille tout à coup. Quand j'étais petit (et même moins petit)le lundi soir, c'était l'éternel dîner des restes du dimanche. Autant dire que ce n'était pas mon repas préféré. Le seul lundi chouette c'était quand il y avait eu pot-au-feu la veille (et pourtant dieu sait que je déteste ça!) et que mon père préparait un hachis parmentier maison! Sinon les autres fois, il fallait souvent se cogner les restes de viande froide. Pas très glamour comme dîner. Maintenant que je suis aux fourneaux, je mets un point d'honneur à recycler les restes.

Aujourd'hui, je revisite le rosbif du dimanche pour en faire un sandwich aux saveurs asiatiques(c'est bête à quelques jours près j'aurais pu partager cette recette pour la #bataillefood de la semaine dernière). Un sandwich préparateur de voyage car dans deux semaines c'est vers l'Asie que je vais m'envoler à la découverte de trois beaux pays. Mais c'est une autre histoire.

Pour l'heure sandwichons!

Préparation: 20 minutes

Marinade: 15 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 1 baguette
- 4 tranches de rosbif froid
- 1 carotte moyenne
- 50 g de pousses d'épinards
- 4 cuillères à soupe de mayonnaise maison
- 4 brins de coriandre
- 2 cuillères à soupe de cacahuètes non salées
- 1 cuillère à café d'huile de sésame
- 1 cuillère à café de sauce soja
- 4 cuillères à café de curry en poudre
- 2 cuillères à café de curcuma
- 2 pincées de piment fort ou de chili flakes
- le jus d'un demi-citron vert
- sel, poivre

Pelez, lavez, séchez et râpez la carotte (avec un rasoir à julienne). Placez-la dans un bol. Ajoutez l'huile de sésame, le jus de citron vert, la sauce soja, le piment. Salez et poivrez. Laissez reposer le temps de préparer le reste.

Lavez, séchez et effeuillez la coriandre. Lavez et essorez les pousses d'épinards. Détaillez les tranches de rosbif en fines lanières.

Mélangez la mayo avec le curcuma et le curry, poivrez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Hachez grossièrement les cacahuètes avec un grand couteau (il doit rester des morceaux pour apporter du croquant au sandwich). 

Coupez la baguette en deux. Ouvrez chaque moitié. Tartinez le pain de mayonnaise. Ajoutez les pousses d'épinards puis les lanières de boeuf. Recouvrez des carottes égouttées. Ajoutez les feuilles de coriandre et parsemez de cacahuètes. Refermez les sandwiches. Coupez chacun en deux pour que ce soit plus facile de mordre dedans sans s'en mettre partout!

mardi 11 juillet 2017

Mes paupiettes de veau aux aubergines et artichauts

Le problème quand on a tendance à devenir végétarien c'est quand on retourne dans sa famille de carnivores pas très ouverte aux légumes et autres légumineuses.
Avant d'arriver en France la semaine dernière, je n'avais pas mangé de viande depuis presque un mois. C'est bien quelque chose qui ne manque pas. Malheureusement chez mes parents les options sans viande sont difficiles à mettre en place en temps normal et impossibles le dimanche.
Dès le 1er jour chez eux, mon père m'a poursuivi dans toute la maison pour que je lui dise ce que je voulais manger le dimanche midi. Derrière cette question, une se cache: quelle viande? Au début, j'ai bien tenté l'esquive, puis l'indifférence. Mais devant son insistance, j'ai dû capituler. J'ai fini par lui dire le 1er truc qui me venait: "Des paupiettes". Parce que j'aime ça et que cela fait au moins dix ans que je n'en avais pas mangé.
Donc aujourd'hui, je fais une pause carnivore sur le blog...mais les légumes ne sont pas partis pour autant.

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1h30

Ingrédients pour 6 personnes:
- 6 paupiettes de veau
- 1kg d'aubergines
- 800 g de tomates
- 18 petits oignons frais (choisissez-les vraiment petits pour n'en faire qu'une bouchée)
- 12 petits artichauts violets
- 100 g d'olives vertes
- 1 citron
- 2 gousses d'ail
- 3 branches de thym
- 3 feuilles de laurier
- huile d'olive
- sel, poivre

Pelez et hachez les gousses d'ail. Lavez et séchez les aubergines. Ôtez les pédoncules et coupez la chair en dés. Lavez et séchez les tomates, coupez-les en morceaux. Préparez un saladier d'eau froide, ajoutez-y le jus du citron. Ôtez les premières feuilles des artichauts jusqu'à ce que vous arriviez à celles qui sont plus tendres. Coupez les tiges à ras et éliminez la base des feuilles qui reste accrochée au coeur. Coupez les artichauts en 4. Plongez-les aussitôt dans l'eau citronnée pour éviter qu'ils ne noircissent.

Faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile dans une cocotte. Faites-y bien dorer les paupiettes sur toutes leurs faces, salez et poivrez. Quand elles ont une jolie couleur, réservez-les sur une assiette.

Faites ensuite revenir les oignons dans la cocotte pendant 2 minutes en remuant pour qu'ils se colorent. Réservez.

Faites revenir les aubergines en rajoutant de l'huile dans la cocotte. Mélangez régulièrement. Laissez-les cuire entre 10 et 15 minutes. Elles doivent être tendres. Salez et poivrez en cours de cuisson. Ajoutez ensuite les tomates. Mélangez bien. Laissez cuire sur feu assez vif pendant 5 bonnes minutes. Versez un filet d'huile d'olive et mélangez. Quand les tomates commencent à se défaire, couvrez. Laissez mijoter sur feu modéré pendant 15 minutes. Mélangez à nouveau. Remettez les paupiettes dans la cocotte, arrosez-les de sauce. Baissez le feu. Ajoutez le thym et le laurier. Couvrez à nouveau et laissez mijoter pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, faites revenir les artichauts dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu vif. Ils doivent se colorer et devenir tendres. Salez et poivrez. Quand ils sont prêts, ajoutez-les dans la cocotte ainsi que les oignons. Goûtez la sauce et rectifiez l'assaisonnement. Poursuivez le "mijotage" à découvert. Quelques minutes avant de servir, ajoutez les olives vertes. Mélangez.

Servez les paupiettes avec la sauce aux aubergines et les petits légumes. 

Vous pouvez aussi laisser le plat tranquille jusqu'au lendemain et le faire réchauffer quelques minutes avant de passer à table.

dimanche 9 juillet 2017

Ma soupe froide carottes/fenouil (recette à cahier)

Cette recette traîne dans mon cahier de cuisine depuis au moins deux mois. Que je vous explique un peu, dès que je prépare un plat, j'écris tout dans un cahier car sinon j'oublie ce que j'ai fait. Depuis que j'ai commencé l'aventure du blog, il n'y a pas que les livres et les magazines de cuisine qui s'entassent dans mon salon, ma cuisine ou au pied de mon lit. Les cahiers de recettes aussi. 
Mon 1er cahier a 20 ans, j'y collais des recettes découpées dans des revues que ma maman achetait. À l'époque je n'inventais rien. Depuis, les cahiers se suivent et se ressemblent. Il n'y a plus de photos, juste des recettes et des listes de plats à essayer ou d'ingrédients obsessionnels. Maintenant, j'aime choisir un joli cahier car je sais qu'il va m'accompagner pendant un certain temps (alors que le 1er était un simple cahier 24x32 à carreaux acheté au supermarché).
J'ai donc tourné les pages de mon cahier du moment pour retrouver la recette de ma soupe.

Parfois je me demande si un jour je laisserai tomber le cahier pour tout noter sur mon téléphone pour être un cuisinier 2.0.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 5 carottes
- 3 oignons
- 1 beau bulbe de fenouil
- 1 orange
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Pelez et émincez les oignons. Épluchez, lavez et coupez les carottes. Ôtez la première peau du fenouil. Ôtez les pluches et réservez-les, coupez le bulbe en morceaux.

Faites suer les oignons dans une cocotte avec l'huile d'olive sur feu modéré pendant 7 à 8 minutes sans laisser colorer. Ajoutez les carottes et le fenouil. Mélangez. Salez et poivrez. Laissez revenir pendant 5 minutes en augmentant légèrement le feu. Couvrez d'eau. Portez à ébullition et laissez cuire environ 25 minutes ou jusqu'à ce que les carottes soient tendres. Mixez finement. Si vous avez un blender utilisez-le. Laissez refroidir à température ambiante.

Pressez l'orange. Versez le jus dans la soupe refroidie et donnez un tour de mixeur plongeant pour mélanger. Placez au frais pour au moins deux heures.

Servez la soupe bien froide avec une ou deux pluches de fenouil et une pincée de poivre du moulin.

samedi 8 juillet 2017

Ma salade de riz aux légumes (recette colorée)

Si vous me suivez un peu vous devez savoir que le riz et moi ne sommes pas très amis. Comme je l'ai souvent écrit, un paquet de riz peut durer plus d'un an tellement je n'en fais jamais. J'ai entamé une réconciliation avec lui lorsque j'ai commencé à préparer du risotto mais malgré tout, le riz n'est pas le premier ingrédient auquel je pense quand je me demande ce que je vais bien pouvoir cuisiner.
La recette d'aujourd'hui est revenue dans mes valises de Normandie, non pas que ce soit une recette typiquement normande (loin de là!)  c'est juste que je l'ai inventée le dernier soir de mon séjour. Ma tante avait prévu une salade de riz. Je lui ai proposé de la faire. Ma façon à moi de faire plaisir.

Si ma salade a des airs d'ailleurs, je l'ai préparée avec des légumes du jardin de mon oncle. En l'absence de Dolors dans ma vie en ce moment, quel bonheur de goûter aux vrais légumes qui ont poussé sans aucun produit chimique.
Une recette à préparer avec de bons légumes absolument! 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 25 minutes

Attente : 2 heures

Ingrédients pour 4 personnes:
- 150 g de riz basmati
- 100 g de pois gourmands
- 1 courgette 
- 100 g de petits pois (poids écossé)
- 10 petits oignons frais (choisissez-les assez petits)
- 3 cuillères à café de curcuma en poudre
- 1 cuillère à café de curry
- 1/2 bouquet de coriandre
- huile d'olive
- 1 cuillère à café d'huile de sésame
- le jus d'un citron vert
- sel, poivre

Ôtez les fils des pois gourmands. Ôtez les extrémités de la courgette et coupez le reste en tout petits dés. Coupez les tiges des oignons (gardez-en juste un petit bout pour la couleur) et enlevez la première peau. Lavez, séchez et hachez la coriandre.

Faites cuire les petits pois dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 3 minutes. Égouttez-les et passez-les sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Réservez. Procédez de même avec les pois gourmands. Faites sauter la courgette dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 7 à 8 minutes, les dés doivent être dorés. Salez, poivrez et saupoudrez de curry en cours de cuisson. Réservez. Passez les pois gourmands deux minutes à la poêle avec l'huile de sésame, poivrez. Faites ensuite revenir les oignons avec un filet d'huile d'olive pendant 2 minutes juste le temps de les colorer.

Faites cuire le riz en enlevant deux minutes au temps de cuisson indiqué sur le paquet. Quand il est cuit, égouttez-le et et faites-le sauter 2 minutes à la poêle en ajoutant le curcuma. Mélangez bien. Poivrez. Versez-le dans un saladier, ajoutez les légumes et la coriandre. Mélangez. Arrosez d'un filet d'huile d'olive et de jus de citron vert. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Laissez refroidir complètement et placez au frigo pour deux heures.

Servez la salade bien froide!

vendredi 7 juillet 2017

Mon smoothie glacé pêche/framboises (recette pour le retour de la canicule)

En une semaine à Paris, je suis passé de l'automne pluvieux au printemps frisquet pour finir en plein été caniculaire. Pas facile d'organiser une valise avant de partir. Pas facile non plus d'adapter sa cuisine. Vous le verrez dans les jours qui viennent, les plats que j'ai préparés ne sont pas forcément en adéquation avec la météo du jour de postage, ils correspondaient par contre très bien à celle du jour de cuisine.
Depuis hier, une chaleur écrasante s'est abattue sur Paris. Comme d'habitude, je sors mes ustensiles pour lutter comme je peux contre les éléments naturels. Aujourd'hui, j'ai refroidi le p'tit déj avec un smoothie glacé. C'est plus écolo que la clim' et puis c'est surtout très bon!

Préparation: 15 minutes

Attente: une nuit

Ingrédients pour 2 grands verres:
- 1 grosse pêche bien mûre
- 1 citron vert
- 100 g de framboises
- 3 oranges
- 2 abricots
- 2 brins de menthe pour le déco

La veille, placez deux grands verres, les abricots et la pêche au frigo. Les framboises quant à elles iront dormir au congélo.

Le lendemain, pressez les oranges et le citron vert. Dénoyautez la pêche et les abricots puis coupez-les en morceaux.

Placez tous les ingrédients (sauf la menthe) dans le bol de votre blender. Mixez finement.
Versez dans les verres froids. Ajoutez les brins de menthe (que vous aurez lavés et séchés) pour faire joli.

Une gorgée et vous sentez déjà que la température baisse!