dimanche 24 septembre 2017

Ma salade d'aubergine

En m'apprêtant à écrire la recette d'aujourd'hui, une question soudain me taraude: d'où me vient cette passion pour l'aubergine? 
Car du plus loin que je me souvienne, nous n'en mangions pas chez moi. Pas même dans la ratatouille. Je ne sais même pas si mes parents savent comment elle se prépare. Peut-être que mon premier contact avec elle remonte à mes années d'étudiants, quand j'ai commencé à cuisiner. Un essai de ratatouille avec une fée, des aubergines, le début d'une grande histoire. 
Je crois que beaucoup de gens ne l'aiment pas trop, "trop gourmande en gras", "trop fade". Pour moi c'est juste une super copine des beaux jours et je suis toujours triste de devoir lui dire au revoir quand viennent les jours plus froids.
Aujourd'hui, une salade en son honneur, tant que je peux en trouver chez mes copines du marché. Il faut cultiver son jardin comme disait l'autre, et bien à cela je rajoute qu'il faut aussi cuisiner l'aubergine.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 2 belles aubergines
- 2 cuillères à café de graines de cumin
- le zeste râpé d'un citron
- 1 cuillère à soupe de noix
- 40 g de feta
- 3 brins de menthe
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à café de mélasse de grenade (oubliée dans le frigo et redécouverte il y a peu, une grande copine pour les assaisonnements!)
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 180ºC. Lavez et séchez les aubergines. Ôtez les pédoncules et détaillez la chair en tout petits dés. Placez-les sur une plaque allant au four. Ajoutez les graines de cumin, salez, poivrez et ajoutez l'huile d'olive. Mélangez et enfournez. Laissez cuire 25 minutes en remuant une ou deux fois. Vérifiez la cuisson. Laissez refroidir.

Lavez, séchez la menthe puis ciselez-la. Hachez grossièrement les noix. Coupez la feta en petits dés.
Placez le tout dans un saladier. Ajoutez-y les aubergines et le zeste de citron. Versez la mélasse. Mélangez délicatement. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Placez au frais jusqu'au moment de servir.

samedi 23 septembre 2017

Ma purée d'aubergine à la grenade

Puisque la météo semble bien indécise aujourd'hui (ce matin c'était l'été, cet aprem ça sent la pluie de novembre), ma cuisine fait la même chose, elle jongle avec les saisons. Faut dire qu'en septembre ici, tout se croise. Les aubergines, les courgettes et les tomates sont encore bien présentes chez mes deux fournisseuses de légumes et en même temps les prunes, les poires et autres courges montrent le bout de leurs feuilles. 
Automne ou été? Si j'ai choisi le 1er hier et avant hier, aujourd'hui, je prends les deux. L'aubergine pour l'été, la grenade pour l'automne. 
Que voulez-vous, il n'y a plus de saison ma bonne dame (ou mon monsieur)...

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 2/3 personnes:

- 3 aubergines moyennes
- 5 brins de menthe
- 5 brins de coriandre
- 1 pincée de piment 
- 2 cuillères à café de mélasse de grenade
- 1 yaourt grec
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 gousse d'ail noir (beaucoup plus digeste que son ami blanc)
- 1/2 grenade
- 1 cuillère à café de jus de citron
- sel, poivre
- pains pita / petits crackers pour le service

Faites préchauffer votre four à 180ºC. Placez les aubergines sur une plaque. Enfournez-les et laissez cuire 35 minutes environ en les retournant 2 fois en cours de cuisson. Vérifiez qu'elles sont cuites en piquant avec la pointe d'un couteau. Laissez-les refroidir complètement (en gros oubliez-les). Quand elles sont bien refroidies, ouvrez-les et récupérez leur chair avec une cuillère à soupe (jetez la peau). Placez-la sur une planche à découper et hachez-la finement avec un grand couteau. Pelez et hachez l'ail noir. Ajoutez-le à la purée d'aubergine avec le piment. Salez et poivrez.

Lavez et séchez la menthe et la coriandre puis hachez-les. Avec une louche tapez sur la peau de la 1/2 grenade au-dessus d'un saladier pour récupérer les graines. Versez le jus de citron dans le yaourt. Mélangez. Ajoutez les herbes, la mélasse et l'huile d'olive à la purée d'aubergine. Mélangez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Placez au frais jusqu'au moment de servir.

Pour le service
- Si vous choisissez des petits crackers (ou genre de biscottes apéro), tartinez-les de purée d'aubergine, ajoutez un peu de yaourt grec et terminez par quelques graines de grenade
- Si vous choisissez les pains pita, coupez-les en deux et passez-les au grille pain. Déposez un peu de purée d'aubergine et de yaourt à l'intérieur puis ajoutez quelques graines de grenade.

vendredi 22 septembre 2017

Mon assiette de houmous jaune et purée de courge

Parfois j'ai les idées très claires en cuisine. Je sais exactement ce que je vais faire. J'ai même un calendrier de recettes pour la semaine. Et puis parfois, je cuisine à vue. Aucun planning, aucune idée à l'avance, les recettes se montent comme elles viennent. Dans ces cas-là je passe d'une envie à l'autre. Je commence avec une idée et je finis avec quelque chose qui n'a rien à voir. Parfois même la recette évolue une fois que le plat a été à moitié englouti. Parfois encore l'idée de génie arrive même trop tard une fois que Mr R a emporté les restes pour son déjeuner. 
Bref parfois le cuisinier a la tête perchée on ne sait trop où et d'une recette d'oeufs brouillés il finit par faire une assiette venue d'ailleurs...

Préparation: 45 minutes

Cuisson: 1 heure

Ingrédients pour 4 personnes:

Pour la purée de courge et les toppings:
- 1 courge butternut
- 1/2 cuillère à café de noix de muscade
- 1 pomme de terre (environ 300 g)
- 4 carottes
- 1 betterave jaune
- 1 morceau de gingembre de 2 cm
- 10 brins de coriandre fraîche
- 1/2 oignon
- huile d'olive

Pour le houmous jaune:
- 250 g de pois chiches en boîte, égouttés et rincés
- 3 rhizomes de curcuma
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive 
- 1/2 cuillère à café de cumin en poudre
- 2 cuillères à soupe d'eau
- 1 pincée de piment/chili flakes (ou plus selon vos goûts)
- sel, poivre

Pour les pois chiches croustillants:
- 150 g de pois chiches en boîte, égouttés et rincés
- 1 pincée de piment/chili flakes
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive 
- sel, poivre
- cumin en poudre

Faites préchauffer votre four à 180ºC. Coupez la courge en deux. Ôtez les graines. Salez et poivrez les deux moitiés de courge, arrosez d'un filet d'huile. Enfournez et laissez cuire entre 45 minutes et 1 heure en vérifiant la cuisson avec la pointe d'un couteau.

Épluchez, lavez et séchez la pomme de terre, les carottes et la betterave. Taillez-les en brunoise en les séparant. Pelez et hachez le gingembre. Lavez, séchez puis hachez la coriandre. Pelez et hachez l'oignon et faites-le suer dans une poêle avec un filet d'huile. Salez et poivrez en cours de cuisson. Réservez. Faites ensuite revenir la pomme de terre, la betterave (à laquelle vous ajoutez le gingembre) et les carottes séparément, à la poêle avec de l'huile d'olive. Comptez une dizaine de minutes de cuisson par ingrédient. Salez et poivrez en cours de cuisson. Réservez au chaud. Vérifiez la cuisson à chaque fois. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si besoin. Ajoutez la moitié de la coriandre aux carottes.

Pour le houmous, pelez et hachez le curcuma et l'ail. Faites-les revenir 2 minutes sur feu vif à la poêle avec une cuillère à café d'huile. Placez tous les ingrédients dans le bol de votre mixeur et mixez finement. La consistance doit être lisse et onctueuse. Si le tout vous semble trop pâteux, versez une cuillère d'eau. Pensez à goûtez et à rectifiez l'assaisonnement pour que le houmous soit à votre goût.
Réservez.

Quand la courge est cuite, prélevez la chair à l'aide d'une cuillère à soupe. Versez-la dans une poêle. Faites-la sécher en remuant constamment à l'aide d'une cuillère en bois. La purée contient beaucoup d'eau au départ, il faut donc être patient(e). Salez, poivrez et ajoutez la noix de muscade en cours de séchage. Réservez. 

Pour les pois chiches croustillants: versez-les sur une plaque allant au four. Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez. Enfournez (toujours à 180ºC) et laissez cuire 15 minutes.

 Maintenant que tout est prêt, il ne vous reste plus qu'à monter le tout. Sur une assiette, étalez de la purée de courge et du houmous, parsemez de coriandre. Ajoutez les toppings et dégustez avec du pain pita ou des crudités ou directement avec une cuillère.

Autre idée:
Passez des pains pita au grille-pain puis ouvrez-les et garnissez-les de purée de courge, de houmous. Ajoutez ensuite les toppings et parsemez de coriandre. 

jeudi 21 septembre 2017

Mon petit plat d'automne potimarron/quinoa noir


Si l'automne n'a longtemps évoqué pour moi que d'interminables journées de pluie, des journées tristes où l'on se dépêche de sortir et où l'on rentre les pieds mouillés, aujourd'hui cette saison a une toute autre signification. Maintenant, je ne vois plus que l'été se termine et qu'il faut ranger les maillots de bain jusqu'à l'année prochaine. Non, aujourd'hui, je vois les prunes qui mettent de la couleur sur les étals, les figues qui éclatent et surtout l'arrivée des courges avec ma préférée: le potimarron. Quand je suis arrivé à Barcelone, il était impossible d'en trouver et je revenais la valise chargée de potimarrons aux vacances de la Toussaint. 12 ans plus tard, j'arrive à en trouver ici. Et c'est il y a quelques jours que j'ai acheté mon 1er potimarron de la saison. C'est toujours avec une certaine émotion que je le cuisine, ce premier spécimen.
En tout cas grâce au potimarron et à ses autres copines courges, l'automne m'est devenu vraiment sympathique. Pour un peu je l'attendrais presque avec impatience.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 1 heure en tout

Ingrédients pour 4 personnes:
- 1 potimarron
- 1 beau poireau
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 150 g de quinoa noir 
- 150 g de champignons de Paris (choisissez-les petits)
- 15 brins de coriandre
- 100 g de halloumi
- huile d'olive
- 4 cuillères à café de mélasse de grenade
- sel, poivre

Faites préchauffer votre four à 190ºC. Lavez, séchez le potimarron. Ouvrez-le en deux, ôtez les graines et les filaments puis coupez la chair en petits dés. Placez-les sur une plaque allant au four. Pelez et hachez l'ail et l'oignon. Ajoutez-en la moitié sur au potimarron. Arrosez d'huile d'olive, salez, poivrez et mélangez. Enfournez et laissez cuire 30 minutes environ. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau.
Pendant ce temps, lavez le poireau après avoir ôté les premières feuilles qui sont souvent abîmées. Insistez bien entre les feuilles pour éliminer la terre. Émincez finement le poireau. Faites-le revenir avec l'ail restant et l'oignon dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Salez et poivrez en cours de cuisson. Laissez cuire jusqu'à ce que le poireau soit tendre. Réservez. 
Ôtez les pieds terreux des champignons et coupez le reste en 4. Rincez et séchez. Faites-les sauter à la poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile. Salez et poivrez. Laissez cuire jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Réservez. Faites cuire le quinoa en respectant les instructions sur le paquet. 

Lavez, séchez et hachez la coriandre. Taillez le halloumi en tranches et faites-les griller deux minutes de chaque côté dans une poêle sèche.
Quand le potimarron est cuit, versez-le dans une poêle, ajoutez le poireau, les champignons et le quinoa. Mélangez sur feu doux pendant 2 minutes. Parsemez de coriandre. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Servez, arrosez d'un filet d'huile d'olive et de mélasse de grenade puis déposez les tranches de halloumi par-dessus.

mercredi 20 septembre 2017

Battaille Food #49, le nouveau thème que voilà

J'étais confortablement assis dans le train de banlieue qui me ramenait chez mes parents. La journée avait été bien remplie entre un atelier culinaire, un tournage (dont je vous reparlerai) et un dîner avec deux super copines. Bercé par le mouvement du wagon, mon esprit était prêt à s'envoler. Et puis un message reçu entre 23h35 et 23h38 m'a fait redescendre sur le plancher des vaches. Un message surprenant, vraiment inattendu pour m'annoncer une très bonne nouvelle!
C'était Justin du blog TheGarden-of-delights qui me demandait si j'acceptais de reprendre le flambeau de la nouvelle Bataille Food, ma pâte à tartiner choco/noisettes lui avait tapé dans l'oeil (et le ventre). J'en ai presque sauté de joie dans le train, manquant de peu de réveiller mes voisins somnolents. C'est avec une grande joie que j'ai bien sûr accepté...et une pointe d'appréhension aussi. Car dire oui est une chose mais choisir le thème en est une autre. Depuis quelques jours je ressasse, je passe par tous les thèmes possibles et imaginables (du pire au moins pire, en passant par des jeux de mots plus ou moins tirés par les ustensiles) car trouver un thème est plus facile à dire qu'à faire. C'est donc un peu tremblotant que je viens vous proposer mon thème en croisant les spatules pour qu'il vous plaise.


La Bataille Food, c'est quoi?

Pour les habitués passez au paragraphe suivant, par contre si parmi vous quelques un(e)s sont novices, je prends 3 secondes et 1/2 pour vous expliquer le concept. La Bataille Food est un défi culinaire initié par Jenna du blog Bistro de Jenna. Les participants se creusent le cerveau culinaire sur le thème choisi par le parrain ou la marraine du mois. La recette doit être inédite et postée le 1er mercredi du mois à partir de 18h.


Comment participer?

C'est facile, il vous suffit de me laisser un commentaire sous cet article. Ensuite, il ne vous reste plus qu'à réaliser une recette sur le thème donné (patience il arrive). Rendez-vous le mercredi 4 octobre à 18h pour le postage de recettes. Si vous n'avez pas de blog, pas de panique vous pouvez m'envoyer votre recette quelques jours avant et je me chargerai de la poster avec la mienne. 

Une presque dernière chose avant de vous donner le sujet sur lequel vous allez plancher, dans votre article pensez à mentionner (avec le lien vers les sites) :
- Jenna qui est la marraine des marraines puisque c'est grâce à elle que cette rencontre existe
- Justin du blog TheGarden-of-delights parrain de l'édition Bataille Food 48
- Et puis moi, le nouveau parrain: Nicolas de Ma cuisine à moi
Il vous faudra aussi indiquer la liste des participants à la fin de votre article (au dernier moment pour être sûr qu'elle soit à jour)

Et maintenant... Que vais-je faire? Que sera ma vie?  Mais que vient faire Gilbert Bécaud dans ce paragraphe (mon cerveau disjoncte parfois)?
Trêve de plaisanterie, place au thème.

Après avoir pensé à mille et un thèmes, j'ai finalement décidé d'aller vers ce que j'aime. L'été s'en allant, l'automne arrivant, il est temps de penser à refaire des plats qui tiennent au corps et qui réchauffent. Après avoir pensé vous faire cuisiner la prune dans tous ses états, les pâtes ou les recettes de grand-mère, finalement je me suis décidé pour mon plat préféré: la soupe.

Voici donc le thème pour cette Bataille Food #49 : "Par ici la bonne soupe!" Ce plat qui me tient très à coeur peut se varier à l'infini alors laissez parler votre imagination, votre frigo ou vos placards!

Voici ce que j'attends de vous:
- Une soupe bien réconfortante (d'ici ou d'ailleurs, avec des légumes, des pâtes, des légumes secs ou ce que vous avez sous la main, la soupe se prête à tout)
- Un topping ou un petit truc à grignoter à côté (c'est toujours sympa!)
- Une recette inédite à poster le mercredi 4 octobre à 18h

Si vous séchez un peu sur le thème, vous pouvez aller jeter un oeil au tableau Pinterest que j'ai créé pour vous donner quelques idées: Idées pour la Bataille Food #49
Rendez-vous dans 2 semaines (je sais le délai est court) autour d'une bonne assiette de soupe!

Voici la liste des amateurs de soupe:
Bistro de Jenna,Fil et Croq,  Keskonmangemaman,
Carole SoaresGrain de sel et GourmandiseLa femme à tête de chouUnited Colours Of MacaronsTheGarden-Of-DelightsMa cuisine à moiQuelques grammes de gourmandiseBiodélicesKaribo SakafoDouble portionMagg kitchenetteDouceurs MaisonSab'n'PepperJ'ai toujours aimé le jaune moutardeLes recettes de MumuGraine de faim Kely

lundi 18 septembre 2017

Mes crumbles prune/poire/pomme (recette à poêle et à four)




Encore une fois j'ai fait la cuisine buissonnière. Mais là j'avoue que j'ai THE bonne excuse! Imaginez un peu que votre idole vous convie à un événement et vous demande d'y participer. Je me dis c'est comme si Johnny Hallyday appelait ma mère pour l'inviter à boire le thé. Bon moi ce n'est pas Johnny qui m'a appelé mais c'est Dorian, mon blogueur préféré (je ne sais pas trop s'il va apprécier la comparaison avec Jojo...mais bon). Bref donc Jo...euh non Dorian m'a proposé de venir animer un atelier cuisine dans un festival. Comment pouvais-je refuser? Je me suis donc envolé quelques jours en France. Entre cuisine, amis au bout du rouleau et famille, pas eu une demi-minute de libre pour venir partager avec vous la moindre recette. 
Aujourd'hui, c'est la tête pleine d'envie, de projets et de confiance (ça fait du bien) que je viens vous proposer ma première recette automnale. Car c'est officiel, l'été est parti. Trop de pluie, trop de nuages, trop de froid. C'est l'automne. Ça m'a quand même inspiré ce dessert.

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 40 minutes en tout

Ingrédients pour 6 personnes:
- 1 kg de prunes (j'avais un mélange de quetsches, reine Claude et des prunes rouges)
- 2 poires
- 1 pomme
- 6 figues
- 80 g de noix
- 10 Petit Beurre
- 90 g + 50 g de  beurre
- 2 cuillères à café rases de 4 épices
- 3 cuillères à café de miel
- le jus et le zeste d'une demi-orange

Lavez et séchez les fruits. Dénoyautez les prunes et coupez la chair en morceaux. Pelez puis ôtez le coeur et les pépins des poires et de la pomme puis coupez la chair en dés. Détaillez les figues en quartiers. Faites revenir les poires et la pomme avec 15 g de beurre dans une poêle pendant 8 minutes sur feu vif. Ajoutez les 4 épices en cours de cuisson. Réservez. Faites ensuite revenir les prunes avec 15 g de beurre dans la même poêle toujours sur feu vif, pendant 10 bonnes minutes. Vous devez obtenir une sorte de compote, laissez cuire jusqu'à ce qu'elle s'assèche. Ajoutez le mélange poire/pomme. Mélangez. Réservez. Enfin, faites revenir les figues avec le beurre restant 2 minutes. Ajoutez le jus et le zeste puis prolongez la cuisson 2 minutes. Réservez.

Pour les miettes
Faites préchauffer votre four à 180ºC.
Placez les noix dans un sac congélation et réduisez-les en poudre à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Réduisez les Petit Beurre en poudre selon le même procédé. Mélangez le tout. Ajoutez les 90 g de beurre et sablez entre vos doigts. Vous devez obtenir une sorte de sable mouillé. Placez ce mélange sur la plaque de votre four. Laissez cuire 15 minutes environ. Les miettes doivent être croustillantes.
Réservez.

Montage
Versez la compote prune/poire/pomme dans des ramequins (verres, verrines, assiettes enfin ce que vous avez sous la main). Ajoutez quelques quartiers de figues. Recouvrez de miettes. Servez tiède, froid ou chaud comme vous le souhaitez (ou en fonction de la température ambiante).

Finalement la transition été/automne se fait plutôt en douceur car je suis content de retrouver certains ingrédients...

mercredi 13 septembre 2017

Mon curry de légumes verts

Ça y est j'ai l'Asie qui revient. À peine deux semaines que je suis rentré que je repars déjà en voyage culinaire. Je ne tiens pas en place. Il faut dire que depuis mon retour je n'arrête pas. Revenir à l'école c'est réapprendre à faire 50 choses en même temps, c'est se transformer en personne à 12 bras. C'est courir en sortant, sauter sur mon vélo, monter les étages 4 à 4, sortir mes ustensiles le plus vite possible, faire les photos tant que la lumière est bonne (et ça ne va pas durer car les jours raccourcissent déjà pas mal). Bref c'est sauter du coq à l'âne, de la confiture à la sauce tomate, en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire ou pour les cuire. 
Alors quand mon esprit trouve trois secondes pour s'évader, il en profite. Et là il est parti loin quelque part entre l'Indonésie et le Vietnam... 
Je vous emmène en voyage, vous venez avec moi?

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 2 courgettes
- 300 g de petites pommes de terre
- 450 g d'épinards frais
- 250 g de pois gourmands
- 500 ml de lait de coco
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 5 rizhomes de curcuma frais ( ou 4 cuillères à café de curcuma en poudre)
- 1 morceau de gingembre frais de 3 cm
- 2 cuillères à café de garam masala
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- 1/2 cuillère à café de piment (ou de chili flakes)
- 4 cuillères à soupe d'huile de coco
- 1/2 citron vert
- 1/2 bouquet de coriandre
- sel, poivre

Lavez et séchez les légumes. Ôtez les extrémités des courgettes et taillez le reste en morceaux (pas trop gros). Coupez les pommes de terre en 4 et les pois gourmands en 2. Hachez grossièrement les épinards. Pelez et émincez l'oignon. Lavez, séchez, effeuillez et hachez la coriandre.
Pelez et hachez l'ail, le gingembre et le curcuma ensemble. Il faut vraiment hacher très finement. 

Faites revenir les courgettes dans un wok avec 1 cuillère à soupe d'huile de coco pendant 7 à 8 minutes sur feu vif en remuant constamment. Elles doivent se colorer et rester légèrement croquantes. Salez et poivrez. Réservez. Faites ensuite revenir les pois gourmands avec une cuillère à soupe d'huile pendant 3 minutes en remuant. Salez et poivrez en cours de cuisson Réservez. Faites suer l'oignon avec une cuillère à soupe d'huile pendant 5 minutes puis ajoutez le mélange ail, curcuma, gingembre + le garam masala + le curry + le piment dans le wok . Mélangez sur feu modéré pendant 2 minutes. Ajoutez les épinards et mélangez bien. Versez le lait de coco. Laissez mijoter 5 minutes. Salez et poivrez. Ajoutez les pommes de terre dans le wok. Laissez bloblotter pendant 20 minutes à couvert. À la fin les pommes de terre doivent être cuites (vérifiez la cuisson en piquant avec la pointe d'un couteau). Ôtez le couvercle, ajoutez les pois gourmands ainsi que les courgettes. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.

Répartissez le curry dans les assiettes. Parsemez de coriandre et arrosez d'un filet de jus de citron vert. Vous pouvez préparer ce plat à l'avance et le faire réchauffer juste au moment de passer à table car comme tous les plats en sauce ce curry est meilleur le lendemain!


lundi 11 septembre 2017

Ma salade d'endives de la rentrée (recette en mode pique-nique)

Parfois je me souviens de ma vie en France. À l'époque septembre rimait avec rentrée et début du temps pluvieux. À Barcelone, au moment où l'école reprend, les week-ends sont en général consacrés à la plage car il fait encore super beau. Un des grands avantages de vivre ici. Parfois nous pouvons y aller jusque fin octobre! 
La saison des pique-nique dure assez longtemps ici. 
Aujourd'hui, nous avions hâte d'enfiler notre maillot de bain après un week-end pluvieux et frisquet en France. Serviettes, lunettes, crème solaire, bouteille d'eau dans le sac. Il ne manquait plus que le "miam-miam". Ma salade du jour est donc partie en pique-nique avec nous.
Maxime du jour: "Entre soleil et pique-nique, la rentrée paraît plus sympathique!"

Préparation: 15 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 3 endives rouges
- 1 petite grappe de raisin noir
- 4 figues
- 2 tranches de jambon espagnol
- 50 g de feta
- 2 cuillères à soupe de noix
- 2 cuillères à café de moutarde de Dijon (j'ai utilisé une moutarde aux noix)
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Lavez et séchez les endives, le raisin et les figues. Coupez les endives en lanières. Si les grains de raisin sont gros, coupez-les en deux (et éventuellement épépinez-les). Détaillez les figues en 6.
Hachez grossièrement les noix. Coupez la feta en dés ou émiettez-la. Détaillez le jambon en petits morceaux. Placez tous ces ingrédients dans un saladier. 

Dans un bol, mélangez la moutarde avec le vinaigre. Versez ensuite l'huile en filet tout en mélangeant. Salez et poivrez.

Versez la sauce sur la salade. Mélangez délicatement. 
Si comme moi vous emportez votre salade en pique-nique, ne l'assaisonnez pas tout de suite sinon les endives ne seront pas fraîches au moment du repas. 

Vous pouvez aussi ajouter quelques croutons à votre salade.



samedi 9 septembre 2017

Mes tomates farcies aux pâtes fregola

Après les Rouleaux de printemps d'hier, je vous présente mon autre obsession de ces dernières semaines: les pâtes fregola. Si comme moi vous ne les connaissiez pas laissez-moi vous les présenter : d'origine sarde, ce sont de toutes petites pâtes rondes (un peu comme un très gros couscous), elles sont séchées puis grillées. Je les ai vues ici et là en juillet et comme à chaque fois que je vois un ingrédient que je ne connais pas, j'ai tout de suite envie de le découvrir! J'ai donc traversé Paris pour mettre la main dessus. Après il ne me restait plus qu'à voir ce que j'allais en faire.

Un des plats de Mr R : mes poivrons farcis. Comme je respecte les saisons, je n'en prépare que l'été quand mes marchandes de légumes en ont de leur jardin. L'été arrivant à sa fin, je me dépêche d'en faire car après il faudra attendre presque un an avant d'en remanger. 
Cette fois, j'ai aussi préparé des tomates farcies pour cuisiner ces fameuses pâtes.

Une belle découverte. Maintenant que j'ai libéré mes deux dernières obsessions de mon cerveau culinaire, une question me taraude: quelle sera la prochaine?

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 5 + 15 + 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes
- 8 tomates (ou 4 si elles sont très grosses)
- 100 g de fregola
- 1 petite courgette
- 1 petite aubergine
- 1 gousse d'ail
- 1 oignon
- 1 cuillère à café d'origan séché
- 10 tomates séchées
- 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
- 500 g de petites pommes de terre
- sel, poivre
- huile d'olive

Lavez et séchez les légumes. Ôtez les chapeaux des tomates et évidez l'intérieur avec une petite cuillère en faisant attention de ne pas les percer (gardez le jus dans un bol). Taillez la courgette et l'aubergine en brunoise. Pelez et hachez l'oignon et l'ail. Hachez les tomates séchées. Rincez, séchez et coupez les pommes de terre en morceaux.

Faites revenir l'aubergine et la courgette sur feu vif dans une poêle avec 3 cuillères à soupe d'huile en mélangeant constamment. Salez, poivrez et ajoutez l'origan en cours de cuisson. Réservez quand les légumes sont tendres. Faites ensuite suer l'oignon et l'ail avec 1 cuillère à soupe d'huile pendant 5 minutes sur feu modéré. Ajoutez les tomates séchées et le jus des tomates. Mélangez et laissez le liquide s'évaporer quelques minutes. Versez le tout sur les légumes cuits. Mélangez. Faites cuire les pâtes dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 8 minutes. Égouttez et ajoutez les pâtes au mélange précédent. Laissez refroidir un peu et ajoutez le parmesan. Mélangez à nouveau. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Faites préchauffer votre four à 180ºC.
Farcissez les tomates avec la garniture. Replacez les chapeaux. Placez les tomates dans un plat. Ajoutez les pommes de terre. Salez, poivrez et arrosez d'huile d'olive. Enfournez et laissez cuire 30 minutes ou jusqu'à ce que les tomates soient cuites.
Servez-les le jour même ou faites-les réchauffer le lendemain.

vendredi 8 septembre 2017

Mes rouleaux de printemps

Entre la rentrée et la météo j'avoue que Barcelone pour le moment me donne plus envie de partir que de rester. C'est quoi ce temps?? On se croirait en novembre! Où est le ciel bleu? Est ce que lui aussi est parti en vacances? Hier, en voyant les nuages gris par ma fenêtre, j'ai juste eu envie de m'envoler le temps d'une recette vers l'Asie où j'ai passé le mois d'août. 
Mon plat du jour est l'une de mes dernières obsessions. Cela fait des semaines qu'il est rentré dans mon cerveau culinaire et refuse d'en sortir. Étrange car depuis toujours je n'aime pas les rouleaux de printemps. J'ai la bizarre sensation que ce cerveau est en train de me jouer des tours puisqu'il me donne envie de préparer des plats que j'ai longtemps refusé de manger. Après la La tarte aux prunes, je me suis donc attelé aux rouleaux de printemps!

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 7 minutes

Attente: 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 8 feuilles de riz
- 150 g de pousses d'épinards
- 2 carottes
- 1 belle poire mûre
- 400 g de blancs de poulet
- 1 gousse d'ail
- 2 cuillères à soupe de cacahuètes salées
- 1/2 bouquet de coriandre
- sel, poivre
- 2 cuillères à soupe de pâte de tamarin
- 1/2 citron vert
- quelques gouttes de jus de citron
- 2 pincées de piment (ou de chili flakes)

Pour la sauce:
- 2 cuillères à soupe de pâte de cacahuète (ou de beurre de cacahuète à défaut)
- le jus d'1/2 citron vert
- 4 cuillères à soupe d'eau
- 1 cuillère à café rase de sucre (sauf si vous utilisez du beurre de cacahuète)

Détaillez les blancs de poulet en lanières. Placez-les dans un saladier, ajoutez-y la pâte de tamarin, la gousse d'ail pelée et hachée. Salez légèrement et poivrez. Mélangez et laissez reposer 15 minutes. Pendant ce temps, pelez, lavez, séchez les carottes puis taillez-les en julienne. Hachez grossièrement les cacahuètes. Lavez, séchez et effeuillez la coriandre. Pelez la poire, ôtez le coeur et les pépins, taillez-la en julienne, citronnez. Faites cuire le poulet dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu vif pendant 7 minutes en remuant constamment. La viande doit être dorée. Réservez.

Pour monter les rouleaux, versez de l'eau chaude dans un grand saladier. Prenez une feuille de riz, plongez-la dans l'eau pendant 5 secondes. Quand vous la sortez, laissez égoutter quelques secondes puis posez-la sur une planche. Placez quelques pousses d'épinards dans le 1/3 inférieur de la feuille (mais pas tout au bord). Déposez de la julienne de carotte, de poire et quelques lanières de poulet par-dessus. Parsemez de cacahuètes. Recouvrez de coriandre. Rabattez le bord inférieur sur la garniture et roulez en serrant bien pour l'enfermer dans la feuille, rabattez les côtés vers le centre et continuez à rouler jusqu'au bout. Renouvelez l'opération avec les autres feuilles.

Pour la sauce, mélangez les ingrédients dans un bol.